fbpx
les gestes des italiens
Avr 14, 2019

Vivre en Italie, les nouvelles habitudes

Vivre « à l’italienne »

Lorsque l’on vit à l’étranger, c’est inévitable, nous prenons de nouvelles habitudes et lorsque l’on vit en Italie, on se met à faire « comme les italiens ». Voici donc ces petites manies que l’on a adopté au fil du temps, depuis que l’on vit à Turin. Depuis un petit moment donc puisque nous y sommes arrivées en 2016 !
C’est également le thème du mois des Rendez-Vous #HistoiresExpatriées et c’est toujours un plaisir d’écrire autour de thèmes communs entre blogueurs expatriés.

O tempora O mores

Le nerf de la guerre : la nourriture !

la nourriture française en italie

En bonnes françaises, ce qu’on ne fait plus mais qui nous manque terriblement c’est de manger du pain. Nous ne mangeons tout simplement plus de pain pendant les repas (et hors). De toute manière, on n’a ni beurre, ni pâté, ni rillettes à mettre dessus alors à quoi bon? Et là, vous nous direz “allez c’est bon pour le régime de supprimer le pain pendant les repas”… Certes, mais en Italie, on prend d’autres habitudes culinaires, et pas des moindres ! Puisqu’on mange beaucoup, mais alors beaucoup plus de féculents : pâtes, risotto, pizzas et tartes. Notre foi a fait un sacré travail pour s’habituer à ces glucides complexes.

…Et le vin

degustation vins piemontais italie
Torino Wine Week

Nos habitudes en termes de consommation de vins et de fromages ont également changé… Non, nous n’avons pas cessé, (on vous sent rassurés d’un coup) mais désormais nous consommons piémontais ! Barbera, Erbaluce et tommes de montagne. Oui il manque le pain, toujours. Tristesse infinie. Du pain et des jeux, Jules César avait tout compris, mais où est passé le pain?

L’aperitivo en Italie c’est sacré !

Restons dans le thème, une autre chose qui change c’est “l’aperitivo” dans les bars. Et oui, on s’habitue à avoir automatiquement des petites choses à grignoter lorsque l’on commande à boire. Une farandole de pizza, focaccia, olives, planches de fromages et charcuterie… Ce qui change carrément de nos trois cacahuètes en France et ça c’est quand on a de la chance !

Café italien et à l’italienne !

Pour commencer la journée ou conclure un repas, quoi de mieux qu’un café ? C’est désormais en version miniature que nous le consommons. Et dans les bars, debout, au comptoir ! On passe de notre “infusion” de 3 litres de café français au shooter de 3cl de café italien. Un choc au début.
C’est d’ailleurs aussi un choc pour les italiens de savoir que l’on boit du café cafetière !

Gesticulation et autres approches

Les gestes italiens – véridique !

Lorsque l’on s’exprime en italien, on ne saurait vous expliquer le pourquoi du comment, mais on se met à gesticuler ! Nos mains se mettent à virevolter, comme si cela renforçait le concept. Une explication ne se fait plus sans geste. Une étrange chorégraphie vue de l’extérieure. Un mélange entre chef d’orchestre et mime. D’ailleurs en parlant de gestuelle, on a également pris le pli de serrer la main à quiconque nous rencontrons pour la première fois.
On est devenues également plus tactiles avec les gens… Et pourtant, on partait de loin surtout avec Amélie. Encore bien loin du niveau italien de “tactilitude”, on s’en rapproche petit à petit. Du moins, on l’accepte de plus en plus. Et bien évidemment, on a pris la bonne habitude de tutoyer tout le monde. Et oui, les italiens ils sont comme ça, ils ne te connaissent pas mais te tutoie ! D’ailleurs, ne manquez pas notre article où nous expliquons comment se passe la rencontre en Italie (une rencontre banale, pas une rencontre amoureuse ;))

La conduite en Italie…

Ciccia&Cerva voguant sur les routes d’Italie

C’est un fait, nous conduisons beaucoup plus sportivement et toujours la main vissée sur le klaxonne. On ne s’arrête pas aux feux oranges, voire on accélère (voilà on l’a dit !). Si vous avez lu nos articles sur la conduite des italiens, cela ne vous étonne pas. On reconnaît que si on devait repasser le permis de conduire avec nos habitudes prises en Italie, nous pensons que non seulement ils ne nous le donneraient pas mais en plus ils appelleraient la police pour nous enfermer ! (Si vous avez envie de relire notre article sur la conduite des italiens, c’est ici : Fast and Furious

Circulez, il n’y a rien à voir !

Repérage temporel

Jadis, l’une d’entre nous, mais nous ne dirons pas laquelle, avait pour habitude d’arriver en avance aux rendez-vous (l’autre était déjà quasi italienne pour cet aspect là). Qu’ils soient professionnels ou simplement pour boire un verre avec des amis. Désormais, elle n’arrive plus en avance et parfois même, elle arrive avec un léger un retard aux “aperitivi”… Et elle le vit bien ! Bien qu’à Turin, ils soient plutôt ponctuels, il a fallu s’habituer à prendre la vie côté “ma si, ma tranquilla !”

On vous rassure, il nous reste encore pas mal d’habitudes bien françaises que l’on conserve #alaviealamort. La première étant : râler !
Mais pour le reste il a bien fallu s’habituer au pays dans lequel nous vivons. C’est d’ailleurs plutôt intéressant de constater qu’on se créé facilement de nouvelles habitudes qui nous suivent ensuite pendant nos séjours en France… Qui viennent contribuer notre bipolarisme : en Italie, nous défendons la France et ses coutumes et en France nous défendons le mode de vie à l’italienne. Un processus psychologique dont nous parlons dans notre article « drôles de bêtes ces expatriés » 😉
Vous aussi, partagez vos expériences à l’étranger et les habitudes que vous vous êtes créées !

Les #HistoiresExpatriées qu’est-ce que c’est ? C’est le rendez-vous mensuel des blogueurs expatriés au 4 coins du monde. Chaque mois, un thème est lancé, ainsi nous découvrons la vie d’autres expatriés à travers le monde. Une initiative lancée par Lucie rédactrice du blog http://occhiodilucie.com/

Ciccia&Cerva - Auteur

Vous aimerez aussi

Comments ( 2 )

Commenter l'article

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this