fbpx
piazza san carlo à turin
Juin 14, 2019

Trois années d’expatriation en Italie – Petit bilan

Juin 2016 : départ à durée indéterminée pour Turin !

Et voilà, cela fait aujourd’hui trois ans que nous vivons en Italie et plus précisément à Turin. Nous nous sommes installées dans cette jolie ville en juin 2016 et ça nous semblerait presque être hier. Enfin… On a changé quand même !

françaises expatriées en italie
Nous, il y a trois ans… Heureuses de débarquer à Turin !

Mais alors, ne serait-il pas venu le moment de dresser un bilan de ces trois années d’expatriation chez nos amis italiens ?

1. Nous sommes devenues bipolaires

Bon, ce n’est pas nouveau, on vous en parlait déjà dans notre article “drôles de bêtes ces expatriés” mais c’est un fait. Nous avons désormais deux chez nous dans lesquels nous nous sentons “à la maison” ! “On rentre à la maison” n’a plus vraiment de sens. Au cœur des gueguerres de pays, nous ne savons plus qui défendre. En Italie, on défend avec ferveur la France et en France on défend courageusement l’Italie. Madonna… (pas la chanteuse, la vierge Marie !)

2. Nous parlons couramment italien

Et nous pensons et nous rêvons en italien. Ça aussi c’est un fait, non pas qu’on ait envie de nous vanter avec notre bilinguisme mais parler en italien est devenu la normalité. On ne réfléchit plus en français, on cherche de moins en moins nos mots, on place des mots français dans nos conversations italiennes et des mots italiens dans nos conversations en français et le tout sans s’en rendre compte ! On a un peu oublié l’anglais enfin maintenant on fait du italanglais, car notre cerveau ne fait plus de distinction de langues étrangères : AU TOP !

3. Nous sommes devenues une famille

Loin de notre famille et des ami(e)s, nous sommes devenues à nous deux (enfin trois avec Lizzie) une véritable famille. Une amitié atypique mais forte qui nous permet de rester positives et motivées en toutes circonstances. Et des circonstances parfois peu réjouissantes, on vous prie de croire qu’il y en a ! Petite anecdote, l’État italien nous considère aussi comme une famille : nous payons une seule fois la Taxe poubelle, si si la famille !

Photo de famille expat en italie

4. Nous voyageons à travers l’Italie

Et ça c’est quand même le point vraiment sympa de nos trois années de vie en Italie. En vivant à Turin, forcément c’est plus simple de prendre sa valise et de partir un week end quelque part en Italie. On vit de superbes expériences et ça c’est vrai que c’est le bilan très positif de ce choix de vie. On pourrait même dire que l’on connaît mieux l’Italie que la France. D’autant plus qu’avec nos travails respectifs nous avons l’occasion d’effectuer de nombreux déplacements professionnels alors même si ce n’est pas franchement du tourisme, cela nous permet quand même d’aller au contact des personnes locales et de comprendre un peu ce qu’est l’Italie.

5. Notre cerveau sans cesse en ébullition

De vivre des expériences, positives comme négatives, en continu ça réveille notre cerveau qui parfois dans la routine peut facilement se reposer sur ses lauriers. Depuis trois années, le nôtre ne dort pas, bien au contraire ! Ça fourmille d’idées et vous le verrez prochainement, nous avons décidé de passer à l’action 😉
Il faut aussi dire que depuis que nous vivons à Turin, notre cerveau est en apprentissage continue et ce « vouloir savoir toujours plus » est devenu une sorte de drogue douce dont on n’arrive plus à se défaire ! En plus de notre nouvelle passion mini-anthropologie pour mieux comprendre le monde qui nous entoure !

6. Nous nous débrouillons seules et loin

Lorsque l’on traverse des épisodes moins sympas dans la vie et que l’on vit proche de sa famille et de ses amis, cela peut parfois aider. On en parle, on peut demander conseils, on connait toujours quelqu’un qui connait quelqu’un qui pourrait avoir une solution. En Italie, notre famille et nos amis ne connaissent personne. Alors la plus banale panne de voiture devient une épreuve, sans parler des choses plus compliquées, plus pénibles où on ne sait si on se moque de nous ou si c’est la normalité ? On fait des erreurs puis on apprend. Puis on écrit un blog 😉

7. Les histoires d’amour avec les italiens

Ah le sujet épineux, qui fait pourtant partie de notre vie en Italie. Le bilan après trois ans c’est qu’on a encore rien compris aux hommes italiens… Existerait-il un manuel d’utilisation ? Ou alors un manuel pour nous françaises que nous pourrions livrer lors du premier rendez-vous ?

8. Nous nous découvrons une passion pour le vin

On aimait déjà le vin à la base mais depuis que l’on vit dans la région du Piémont, on s’y intéresse de beaucoup plus près et maintenant on a qu’une seule hâte c’est de pouvoir faire des voyages oenologiques chez nous, en Anjou pour découvrir plus en profondeur tous les vins de notre région. Et bien évidemment pouvoir “bicher” avec toute cette connaissance des vins auprès de nos amis italiens !

découvrir les vins italiens

9. Nous parlons en gesticulant

Un phénomène étrange nous arrive lorsque l’on vit en Italie, nous nous mettons à parler avec les mains. Comme si cela aidait réellement à exprimer nos idées. On vous en parle d’ailleurs dans notre article “les nouvelles habitudes en Italie

10. Nous jurons en italien

Et jurer c’est autre chose que parler. Blasphémer est monnaie courante en Italie. Nous avons découvert une farandoles d’injures commençant par Porco (porc littéralement)… Un monde de possibilités s’est alors ouvert à nous. Comme en français, le “d” devient “z”. Si on parle de Zeus en français, on parle de l’oncle en italien. Pauvre Zio, il en voit de toutes les couleurs !

11. Nous mangeons beaucoup de féculents

C’était inévitable, pâtes et pizza en veux-tu en voilà ! Heureusement notre métabolisme a suivi le rythme (pour l’instant).

12. Nous apprenons énormément sur nous-même

Ceci est très certainement un dommage collatéral de notre bipolarité naissante mais vivre à l’étranger permet de beaucoup réfléchir sur soi-même. Puisque la culture, les mentalités et les expériences de vie sont différentes, il va de soi qu’on finit par réfléchir à sa propre personne et au pourquoi du comment des choses. Cette réflexion sur soi-même, faire sa propre analyse c’est à la fois étrange mais super enrichissant ! Et puis, dans un sens ça permet de garder notre cher cerveau alerte et d’avoir sans cesse de nouvelles idées, de nouvelles envies 🙂 En fait, on vit une retraite spirituelle en continue.

13. Nous savons pas où nous vivrons demain

En fait, une petite idée nous l’avons, mais ça nous rassure de ne pas trop nous projeter et d’essayer de vivre “comme ça vient”.

14. Parce qu’on ne peut pas finir sur un chiffre impair !

Il en va de la santé mentale d’Amélie…

Voilà, c’est notre bilan après trois années de vie à Turin en Italie. Il nous reste encore beaucoup à vivre, à découvrir et comme on dit “qui vivra verra” !
N’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires et impressions concernant cet article, si vous vivez à l’étranger ou si vous prévoyez de vous installer hors de votre pays natal, racontez-nous !

Ciccia&Cerva - Auteur

Vous aimerez aussi

Comments ( 6 )

  • Rem

    Très heureux de vous avoir rencontrées dans cette belle citée Turinoise!!!

  • Estelle

    Hello,
    Bravo les filles je vous admire. Je suis Italienne d’origine et je pense vraiment à m’expatrie. J’aime beaucoup le ton léger de cet article….léger et tellement italien. Pas de doute vous êtes des italiennes.
    Pour le manuel des italiens hélas je ne peux rien pour vous, je ne les ai toujours pas compris non plus.
    Bises

    • Ciccia&Cerva

      Merci beaucoup 🙂 ça fait plaisir de lire ton commentaire! Si un jour on y comprend quelque chose aux hommes italiens, promis on fournira un manuel sur le blog !

  • Joandcom

    Génial cet article ! Italienne d’origine, je réfléchis justement à aller vivre en Italie pour un temps, ce pays est vraiment merveilleux. En tout cas vous m’avez vendu du rêve 😉 Grazie mille !

    • Ciccia&Cerva

      Merci beaucoup, ça nous fait plaisir ! Tu souhaiterais t’installer où? On te conseille quand même de lire les autres articles alors car l’Italie est un très beau pays et nous nous y plaisons mais il y a les avantages et pas mal d’inconvénients !

  • Léola

    Ça donne tant envie de découvrir l’Italie, ses belles couleurs et ses recoins…
    Merci pour ce voyage!
    Léola

Commenter l'article

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this