fbpx
paysage bretagne titre article
Juin 30, 2021

Notre pays idéal : mix parfait entre la France et l’Italie

Imaginez un pays où l’on mènerait la dolce vita à la française…

Françaises parties pour l’Italie, plus précisément pour l’élégante Turin, nous y avons expérimenté les avantages mais aussi les inconvénients de vivre dans la péninsule. Quatre années, ça aide à se faire une idée bien précise de la vie dans un pays. Quoiqu’un proverbe raconte que plus on vit dans un pays, plus on doute de nos connaissances et certitudes sur ce-dit pays. Culture, monde professionnel et vie quotidienne… On vit, on analyse et ce, toujours avec notre œil français. Des années en Italie, une pandémie et un mois de vacances en France et voilà que EUREKA ! On a trouvé la solution : mélanger les avantages de l’Italie avec ceux de la France ! Créer un nouveau pays, notre pays idéal !

Mais c’est bien sûr, pourquoi nous n’y avons pas pensé plus tôt ? 

Trouver le bon compromis géographie et climat

dessin piémont ciccia&cerva

Une chose est sûre, le soleil, ça on garde ! Et le ciel bleu en hiver aussi. Pour ce qui est du relief, on aime l’Italie mais il faudrait peut-être aplatir un peu car finalement des paysages plats, c’est sympa aussi. Faisons un mix de montagnes, vallées et plaines. Voilà. Et il nous faut un grand territoire aussi ! Saviez-vous que la superficie de la France est presque deux fois supérieure à celle de l’Italie ? Et si en France nous avons de l’espace, 67 millions d’habitants répartis sur 551.695km², en Italie, 60.3 millions de personnes se partagent 301.338km² de terrain, légèrement plus étriquées. On vous passe les calculs, cela veut dire que la densité en France est de 117.63 habitants au kilomètre carré et en Italie, 200 habitants au kilomètre carré.

Bref, dans le pays idéal, on veut de l’espace, du soleil et la mer ! Ton espace, mon espace et chacun met sa serviette de plage à bonne distance.

Ah en parlant de la plage, on veut du sable, du vrai ! Celui qui se faufile entre les orteils sans gêner.

On garde les Alpes, on garde les îles, on garde l’océan (évidemment !). Pas trop chaud en été, pas trop froid en hiver. Ah, d’ailleurs en hiver, on adopte la neige. Un parfait mix entre le climat méditerranéen, océanique et continental. A toi de jouer mère nature !

Et pour la gastronomie, on fait quoi ?

Si le débat culinaire fait rage entre nos deux nations, sachez que nous avons trouvé la solution… Faisons entrer les recettes des uns et des autres dans notre pays idéal ! Bien que les plats italiens aient déjà fait leur entrée dans nos cuisines, il reste encore des plats inconnus côté gaulois. Ou tout simplement, il y a, ne vous offensez pas, un grand manque de savoir faire de la recette originale italienne. De l’autre côté des Alpes, nos cousins sont sceptiques et pour cause, la cuisine française reste un secret bien gardé durant leur séjour touristique.

Qu’à cela ne tienne, dans ce nouveau pays encore non nommé, le beurre demi-sel triomphera ! Nous ferons cohabiter la baguette et les rillettes avec la burrata, les pâtes avec le confit de canard, la pizza avec l’ana… Non pardon, jamais ça. Le gruyère sera vendu en sachet déjà râpé et la mozzarella sera assaisonnée d’une huile d’olive digne de ce nom. La viande saignante aux côtés du vitel tonné. Les biscuits au beurre au premier rang. Et bien sûr, le nom “bolognaise” sera proscrit et les pâtes carbonara devront suivre la recette originale (scusa not scusa, remettez la crème au placard). En échange, nous introduisons la crème fraîche épaisse et nous serons intransigeantes sur la recette du pain, terminé les baguettes dures et rassies à peine sorties de la panetteria. On laisse à part le discours des croissants pour ne heurter personne mais ça nous coûte, sachez le.

On garde bien sûr tous les vins et fromages italiens et français et on fait des grands banquets de dégustation ! C’est pas très covid mais évidemment, on vit dans une Nation covid free 😉 

Et la population, français ou italienne ?

On mélange les populations et les cultures. De la bonne humeur, des personnes souriantes, chaleureuses, heureuses de partager leur savoir-faire, leur tradition, leur histoire, leurs recettes. Un brin de révolution, un chouilla syndicaliste, on laisse au placard la résignation en ajoutant une pincée de “laisser aller” ! On prend la vie comme elle vient et avec le soleil, c’est toujours plus agréable. Cependant, on structure un peu pour ne pas rester coincés dans la spirale de l’improvisation et devoir résoudre des problèmes à longueur de temps. On résout d’ailleurs les-dits problèmes avec une sacrée réactivité. Ça, ça sera un parfait mix français-italiens : structuré et réactif ! Et on joue collectif.

On parlera avec les mains mais on baissera d’un ton le volume. On interdira le klaxonne et invitera à la courtoisie sur la route. On laissera passer les piétons et respectera les feux quoi. Les gens parleront italien, français et frantalien. “Je voudrais prénoter un tavolo”.

s'expatrier en italie à savoir
Bonus : côté sport, on fera une équipe de foot unique pour gagner tous les quatre ans la coupe du monde !

Quand on a pensé à la rédaction de cet article, on avait écrit à l’époque “pays imaginaire où l’on vivrait avec tous les avantages de l’Italie et de la France”. Vous vous imaginez bien qu’il n’est pas possible de faire la longue liste de tous les avantages de chacun des pays. On devrait certainement passer à la rédaction d’un livre !

Donc, on vous passe la politique, la santé, l’économie car dans notre pays idéal, tout le monde a un emploi, le salaire minimum existe et est appliqué, le système de santé est ultra performant et accessible à tous, les politiciens.ennes sont au service de cette belle nouvelle Nation, la mafia n’existe pas, tout le monde est heureux de faire sa déclaration d’impôt (euh…). On aime rêver et qui sait, peut-être qu’un jour ça sera la réalité ?

visiter Turin avec Ciccia&Cerva et Escapad

Voilà, on a trouvé LA solution pour vivre dans chacun de nos deux pays à la fois. On devrait songer à présenter un programme pour les prochaines élections et convaincre tous les expatrié.e.s et immigré.e.s français et italien de part et d’autres des Alpes de voter pour nous ! Et vous, où que vous soyez, racontez-nous : quel serait votre pays idéal ?

Ciccia&Cerva - Auteur

Amélie & Laura, deux françaises à Turin depuis 2016 !

Vous aimerez aussi

Commenter l'article

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this