fbpx
vue sur les vignes des Langhe
Sep 04, 2020

Passer une journée à Barbaresco – Langhe Roero

La rencontre de la gastronomie et du vin !

Vigne région Langhe Roero

Autour de Turin, on vous le dit souvent, il y a tant d’endroits à découvrir, parmi ces lieux, il y a Barbaresco. Une jolie petite bourgade située dans la région Langhe-Roero, au coeur des vignes avec des vues à couper le souffle ! Produits du terroir piémontais, vins, truffes noires ou blanches… Si vous aimez manger et boire, c’est l’une des étapes incontournables ! On y a passé une journée, pleine d’activités super sympas et on a décidé de vous la raconter.  Inspirations pour votre futur voyage dans le Piémont !

Point Géographie : où se trouve Barbaresco ?

Barbaresco se situe dans la province de Coni (Cuneo), non loin d’Alba. C’est dans la région des Langhe-Roero. Non, ce ne sont pas juste les Langhe, nous sommes bel et bien dans le Roero. 

Une journée à Barbaresco, mais qu’est-ce qu’on y fait ?


Bonne question et voici donc un programme pour les aventuriers que vous êtes !
Le matin : chasse aux truffes

En voilà une activité hors du commun et pourtant, quel bonheur de se promener dans les bois par ces chaleurs estivales ! Nous sommes donc parties à la recherche de la truffe noire d’été, le scorzone. Avec Filippo et sa chienne Dori, chien truffier ou Tabui en piémontais, une sacrée équipe, croyez-nous ! Avant de s’enfoncer dans les bois, Filippo nous raconte sa passion, son histoire et son amour pour ses chiens. Et avec Dori, c’est un vrai duo de choc, une complicité entre le maître et son chien qui fait plaisir à voir. On y apprend que les truffes se trouvent aux pieds de plantes bien particulières, parmi les racines de chênes (quercia), de peupliers et de hêtres. La truffe blanche, elle, semble privilégier les racines de noisetiers, arbres protagonistes du Piémont. Chaque typologie de truffe à sa saisonnalité et en l’occurrence, en juillet, on chasse la truffe noire d’été, le scorzone, qui tire son nom de sa peau en fine écorce. En silence, on marche, on observe, on suit Dori… Elle renifle, passe, repasse, elle s’arrête, elle repart, elle revient et elle gratte, gratte, gratte la terre. Impressionnant, la truffe est là sous ses pattes ! 

Ce fut une sacrée expérience que de suivre ce binôme parmi les bosquets, d’ailleurs, prévoyez des baskets et un pantalon car vous serez immergés en pleine nature, bien loin des sentiers battus. Une activité largement validée qui sort complètement de l’ordinaire et qui fait beaucoup de bien.

Nous sommes parties à la chasse aux truffes avec Filippo et Dori, voici leur page Facebook : La Luna di Dori

Midi : pic-nic dans les bois
Pique nique à la truffe

Après une matinée de chasse, quoi de mieux que de manger le fruit de la récolte au déjeuner ? (oui le mérite revient au chien truffier Dori mais nous faisons aussi parti de l’aventure non ?) Et manger, nous on aime bien ça. Francesca, l’organisatrice de notre journée à Barbaresco, avait tout prévu : un pique-nique à base de produits du terroir piémontais. A savoir : viande crue parsemée de truffe noire, vitello tonnato, charcuterie piémontaise, tomino, un petit fromage d’alpage en forme de tomin. Le tout accompagné d’un bon vin blanc, l’Arneis. En dessert, un gâteau aux noisettes et des noisettes à l’état brut. Un vrai régal !

Pour en savoir plus sur la cuisine Piémontaise, cliquez par ici : la gastronomie dans le Piémont
Après-midi : dégustation de vins
Visite de caves à vin Barbaresco

Après le pique-nique, retour sur une route en goudron et direction la cave Cascina Rabaglio, située tout proche du centre de Barbaresco. Nous arrivons alors à la prochaine étape, qui n’est pas pour nous déplaire puisque le vin, ça aussi, on aime bien ! Barbera d’Alba, Dolcetto, Nebbiolo, Arneis… Voilà des consonances familières et sous les papilles c’est un délice. Là encore, c’est Filippo qui nous fait découvrir la méthode de production de son vin, décidément, il a plus d’une corde à son arc ! Et c’est accompagné de sa sœur que nous en apprenons plus sur l’origine de cette aventure familiale. La Cascina Rabaglio produit environ 17.000 bouteilles par an, une “petite” production et ils produisent uniquement ce qu’ils récoltent. C’est donc un choix que de privilégier la qualité à la quantité et ça, on valide ! 

Voici un article pour vous aider à vous y retrouver sur les vins du Piémont
L’heure de la promenade digestive avec fond de paysages incroyables

Outre manger et boire, cette région saura également conquérir vos iris. Armez-vous de lunettes de soleil et d’un appareil photo car ce que vous verrez vous laissera bouche-bée. On a beau les avoir déjà vues, ces collines de vignobles avec en toile de fond les Alpes, c’est d’une beauté somptueuse. En fonction de la saison, les couleurs changent, se nuancent. Ces paysages font la magie des Langhe et on ne se lasse pas de les admirer. On vous conseille de prendre le temps de vous promenez pour aller direction le centre de Barbaresco. Une fois arrivés, il sera surement l’heure du goûter alors prenez le temps de vous asseoir, de boire un rafraîchissement… 

panorama region langhe roero piemont
Fin de journée : aperitivo en haut de la tour de Barbaresco

Le clou du spectacle, la cerise sur le gâteau, la truffe sur l’oeuf : la tour de Barbaresco. Parmi les vues spectaculaires sur les Langhe, en voilà une à ne pas louper ! Nous y sommes allées à 16h, une journée de juillet, autant vous dire qu’il faisait chaud mais le panorama reste incroyable. Ainsi, nous avons appris qu’il est possible de faire l’aperitivo le soir à partir de 19h… Une sacrée bonne idée. Imaginez un instant, siroter un cocktail face au coucher de soleil en haut d’une tour de l’époque médiévale ! De quoi en jeter plein les yeux à vos amis. L’entrée à la tour coûte 5 euros, plus le prix de l’aperitivo bien évidemment. Retrouvez toutes les informations sur le site Torre di Barbaresco :  https://www.torredibarbaresco.it/

Comment venir à Barbaresco ?


Les Langhe c’est très beau mais il est vrai que c’est pas très écolo. La voiture reste la meilleure option pour se rendre rapidement à Barbaresco mais aussi dans plein d’autres bourgades environnantes. Depuis Turin, c’est donc la voiture le moyen le plus rapide et le plus pratique. Toutefois, depuis Turin toujours, il est possible de se rendre à Alba en train et de louer des vélo électriques pour aller vadrouiller dans les Langhe. Entre Alba et Barbaresco, il y a 10km. Ça se fait aussi en vélo classique nous direz-vous ! Mais quand vous verrez les différences d’altitudes entre deux bourgades vous comprendrez pourquoi nous préconisons l’électrique…

Tout un joli programme pour passer une journée à Barbaresco. On espère vous avoir conquis avec la beauté des Langhe et on vous rappelle également que si vous souhaitez organiser votre séjour dans cette sublime contrée, vous pouvez compter sur nous, vos coach voyages Italie ! Nous créons avec vous votre itinéraire en fonction de vos envies, votre budget et vos besoins, pour en savoir plus, rendez-vous sur la page Vivé [Turin], qui pourrait être décliné pour l’occasion en Vivé [Piemonte] ! On tient également à remercier, Francesca Mo, la Luna di Dori, la cascina Rabaglio et la Torre di Barbaresco pour nous avoir fait découvrir leur terroir avec passion.

Ciccia&Cerva - Auteur

Amélie & Laura, deux françaises à Turin depuis 2016 !

Vous aimerez aussi

Comments ( 2 )

Commenter l'article

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this