fbpx
le français dans la langue italienne
Avr 26, 2020

Les mots français dans la langue italienne

Parole parole, oui, mais françaises !

Parler italien c’est aussi employer des mots français, qui n’ont pas toujours de ressemblance avec leur prononciation d’origine, ou bien, qui sont éloignés de leur définition initiale ou encore venus d’un temps que les moins de 70 ans ne peuvent pas connaître. Résultat de plusieurs siècles d’Histoire commune, de Royaumes, de partage culturel, si l’on dit que la France et l’Italie sont deux pays cousins, ce n’est pas pour rien. Alors, au fil du temps passé à vivre la dolce vita, on a le plaisir d’entendre quelques mots de français utilisés et prononcés à l’italienne. Parfois même, dans une phrase entière prononcée par notre interlocuteur, ce sera LE mot que nous ne comprendrons pas avant qu’il nous dise “mais enfin c’est français”… Ah, répète pour voir ?

Du français dans la cuisine


croissant italien
© www.panificiolai.it

Et c’est ainsi que l’on se retrouve à manger des brioches avec nos collègues à la pause café, rêvant de la traditionnelle brioche de Vendrennes mais portant à la bouche ce qu’ils appellent croissant, fagottino, bigné et autres “pasticcerie”, comprenez, pâtisseries. Le croissant ou cornetto, vous l’aurez deviné, c’est un croissant… Avec la grande particularité d’être “brioché” et d’avoir en son cœur de la confiture. Oui mais voilà, la brioche telle qu’on la connaît, ici, n’existe pas alors c’est un choc des cultures lorsque l’on apporte notre version originale. Bon, ce n’est finalement, qu’un juste retour de bâton, après avoir ruiné la recette des pâtes carbonara. Touché.

choux à la crème en italie
© www.siciliafan.it

Continuons bon train, avec les bignè alla crema pour les choux à la crème, ou bignè remplit de chocolat et dans ce cas, ça ressemble à des profiteroles ou des mini religieuses au chocolat. Il y a encore les vol-au-vent que l’on connaît sous le nom de bouchée à la reine… Ou le fameux patè. Mais ne vous y trompez pas, il ne s’agit pas du pâté qui est une préparation à base de viande, de poisson ou de légumes, haché et épicé. Le patè d’olives, par exemple, n’est autre que la tapenade d’olive. Tant qu’on y est, parlons aussi des mots dérivés du français avec l’accent à l’envers. On ne dit pas la purée mais “il purè”, c’est devenu masculin et hop, inversion d’accent ! Sans oublier notre préféré, le pan carrè pour le pain de mie… Ça tombe sous le sens quand on y pense : du pain, carré.

Restons sur le thème de la cuisine et en voilà un qui a fait débat pendant la pause café : Le sac à poche ! Le sac à poche n’est autre qu’une poche à douille. Et c’est à ce moment précis que commence le jeu de :
– Pour faire mon gâteau… (inventez la recette que vous souhaitez), j’ai utilisé un sac à poche… (blablabla italiano)
– Tu utilises quoi ? (Air incrédule)
Oune saacca pooosch, mais tu devrais connaître c’est français !
– Euh, je ne suis pas sûre de comprendre, ça sert à quoi ?
– On met la crème dedans pour décorer ou garnir des plats, desserts…
– Ahhhh une poche à douille ?
– Eh?
– Euh?
*Recherche Google : poche à douille* → montre l’image
*Recherche Google : sac à poche* → montre l’image
Ok Google, c’est la même chose ! 
Évidemment ou ça va sans dire, ce dialogue se déroule en langue italienne, sinon on n’en serait pas là dans le niveau d’incompréhension !

poche a douille italie
© www.ma-poche-a-douille.fr
La grande question étant : en français, vous dites poche à douille ou sac à poche ? Répondez-nous en commentaires de cet article !

Trouver un escamotage…


Mais attention, ça ne concerne pas uniquement l’univers de la cuisine, on retrouve des mots français ici et là. Il se peut qu’au détour d’une conversation avec un comptable ou un assureur, on nous réponde au sujet de notre situation, “en théorie, une solution n’est pas possible, à moins de trouver un escamotage”. Plaît-il ? Ce mot doit sûrement être le préféré des italiens tant ils sont champions pour trouver un subterfuge à une situation difficile voire compromise, souvent à la limite avec la malhonnêteté. Ceci est la définition de “escamotage” en italien. Un parfait équilibre qu’ils expliquent en disant que les lois existent, certes, mais qu’elles sont tellement peu claires que chacun peut les interpréter à sa manière. Ainsi, l’escamotage a su trouver sa place dans le vocabulaire italien.

Des mots français partout


mots français dans la langue italienne
© Diggita.it

Entrons dans la maison où l’on se retrouve avec du parquet ou de la moquette au sol. On met aussi la voiture dans le garage. Continuons dans la chambre, où vous trouverez l’abat-jour qui désigne la lampe de chevet tout entière. Ils nous parlent parfois de collage, qui serait une sorte de scrapbooking. Et n’oublions pas le “con nonchalaaaance”, avec nonchalance qui désigne une attitude décontractée, désinvolte, insouciant ou encore “par hasard”. A chaque situation, son utilisation de nonchalance. Et alors c’est LE mot qui convient le mieux lorsqu’ils décrivent les français.
Sont aussi utilisés, bricolage, boutique, bouquet, brochure, champagne brut, buffet, camion, collant, un consommé, dépliant, dossier, gilet (gilè), impasse, osé, pardon, peluche, pot-pourri, pochette, routine, sommelier et on en passe. Le tout étant de savoir les prononcer ou de les comprendre 😉

Et terminons avec un classique: le dehors. Dans un restaurant ou bar, il sera possible de boire un verre en terrasse, renommé en Italie en “dehors”. Ce, même si la terrasse est couverte et/ou à l’intérieur d’un cour. Enfin, pas dedans. Mais le plus drôle c’est qu’en italien il faut préciser que vous souhaitez manger “dans le dehors dehors”.

Le français dans les dialectes


dialecte italien et francais

Et si il y a bien des langues où le français est présent, ce sont les dialectes : piémontais, napolitain, sicilien, milanais… Pas de jaloux, une farandole de mots dérivés de notre langue natale ! Avec un brin de fierté lorsqu’au détour d’une conversation que l’on ne comprend pas, un mot ressort et là on pense être devenues bilingues en dialecte napolitain. Ai-je bien compris bouteille? oui ! Parles-tu d’une boite ? Tout à fait ! Wow, ça y’est, on peut tenir une conversation à Naples ! Mais encore, gatto’ pour gâteau qui se dit “torta” en italien. Mais alors la vraie découverte reste tout de même paletot, prononcez palto pour qui ne connaîtrait pas ce mot en français… Nous on le connaît, mais comme ça ressemble fort à du patois de l’Ouest, on préfère préciser. Cela veut dire manteau et figurez-vous qu’en dialecte milanais, un manteau se dit palto’ et en dialecte sicilien paleto’. L’accent après le O indiquant qu’on accentue la dernière syllabe, comme en français donc. Si ce n’est pas merveilleux cet échange de vocabulaire parmi nos patois !

Dialecte piémontais et mots français


region piemont et dialecte

Mais sans nul doute, le dialecte que l’on entend le plus souvent et qui a énormément de mots dérivés voire identique au français, est le piémontais. Et là, c’est le bal des mots que l’on connaît très bien, voyez vous-mêmes ! Feu pour le feu, crié ou crier, papé pour papier, cheur pour cœur et qui se prononce comme un [K], seur pour sœur, tajé pour tailler, crajon pour crayon, travajé pour travailler. Le lait en revanche est écrit de la même manière mais se prononce différemment. Et il y en a comme ça une liste impressionnante. On dit d’ailleurs que le dialecte du Piémont et le patois provençal se ressemblent beaucoup.

Vous remarquerez sur la carte ci-dessus, que Turin s’écrit exactement de la même manière en piémontais mais se prononce « tourine ». C’est d’ailleurs grâce à cette ressemblance français/piémontais, que nous avons eu l’idée d’appeler notre offre d’itinéraires touristiques à Turin : Vivé [Turin].

vive turin l'aventure a turin

On aime imaginer comment nos Langues ont pu se mélanger, à travers le temps et les conquêtes. Et on parle bien de la langue française et langue italienne et non de nos langues au sens propre du terme ! On aime imaginer les histoires d’un ancien temps ; ils se rapportèrent sûrement beaucoup de trouvailles et de mets, goûtèrent, en discutèrent. Le français dit, “c’est un beignet” et l’italien comprit bignè. Puis, la guerre venue, l’italien dit all’arme, le français comprit que ce fut l’heure de la bataille, l’alarme ! « All’arme » qui veut dire aux armes en italien. Ainsi, les langues ont évolué et c’est incroyable de retrouver nos propres mots dans une langue étrangère. Parfois, un peu distordus mais on s’y habitue ! On vous laisse sur une petite vidéo sympathique reprenant tous les mots français utilisés en italien 🙂 Et retrouvez tous nos articles sur la vie en Italie ou encore celui sur les mots et expressions en italien !

http://www.simonerovellini.com/

Ciccia&Cerva - Auteur

Vous aimerez aussi

Comments ( 5 )

  • Anaïs

    Je ne savais pas du tout que du français se retrouvait dans l’italien ! Cet article m’a beaucoup fait rire, merci du partage les filles 😁

  • Sandra

    Adepte de l’italien (je le parle peu mais j’aimerai tellement bien le parler), c’est tout naturellement que je reviens visiter votre blog de temps à autre.
    Cet article est m’a beaucoup appris et il est trés drôle ! La vidéo de fin qui illustre tout ça est en plus, trop cool : jolie mise en scène avec humour. J’adore ! Merci 🙂
    http://www.popcornetpellicule.com/

  • David

    Merci pour l’article.
    Poche à douille de mon côté.
    Dans les pouilles aussi il y a beaucoup de mots français dans leur dialecte

  • David

    Merci pour l’article.
    De mon côté, je dis poche à douille.
    Dans les Pouilles aussi, j’ai cru comprendre qu’il y avait beaucoup de mots français

  • Solène

    Une poche à douille bien sûre en français ! 😁
    Sac à poche ????😱 😂
    Sur ce je vous laisse je vais faire mon risotto de pâtes 😆
    Bravo pour l’article les filles 👏

Commenter l'article

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this