Mar 08, 2019

Être une femme en Italie

Le féminisme en Italie, un combat à mener…

En ce 8 mars, la Journée Internationale des Femmes, appelé en France Journée Internationale DES DROITS de la Femme, nous souhaiterions partager avec vous notre expérience en Italie. Cela sera certainement la troisième année que l’on s’indigne, alors cette fois-ci, nous le faisons publiquement ! Ce n’est pas une fête !

Plutôt nous offrir des oeufs mimosa !

En Italie, donc, le 8 mars a été très gentiment renommé la Fête de la Femme. C’est à dire que l’on se souhaite une bonne fête. Les hommes souhaitent aux femmes une bonne fête (dans les commerces, au travail, les amis par messages) et les maris offrent des fleurs, plus précisément du mimosa, à leurs femmes. De notre point de vue c’est comme une sorte de Saint Valentin bis quoi.
Du mimosa dans les rues en veux-tu en voilà et ces fleurs ont été choisies comme symbole de la Journée de la Femme après la seconde guerre mondiale par l’Union des Femmes Italiennes. Sauf qu’avant de savoir pourquoi cette fleur, nous nous sommes surtout dit que le mimosa c’est jaune cocu, un comble donc ! D’ailleurs en France, il n’est pas vraiment conseillé d’offrir des fleurs jaunes à une femme, cette couleur étant associée à la trahison. Et pour certaines personnes, cette journée a réellement perdu de son sens, puisque quand on leur demande : “tu sais ce qu’elle signifie cette Journée de la Femme ? “, ils nous ont répondu ne pas vraiment savoir, voire pas concernés. Ou PIRE encore, certains vont même rétorquer que c’est inconcevable qu’il y ait une Fête de la Femme et non de l’Homme.

“ah ça vous voulez l’égalité, mais que dans un sens hein!”. #interloquées#mimosapourtous

Excès de galanterie ?

Etre une femme en Italie, c’est parfois déroutant. A mi-chemin entre galanterie et être traitée comme petite chose fragile, nous avons dû nous adapter avec la culture environnante. S’adapter oui, mais changer non. Déjà commençons par les choses simples de la vie, ici, en Italie, rarement l’homme passera devant, il vous laissera passer même si la situation en devient ridicule et que tout le monde gagnerait du temps à ce qu’il passe cette p***** de porte en premier. Ensuite, il y a cette croyance encore bien ancrée que l’homme DOIT offrir à boire, à manger et que sais-je à la donzelle. Comme si cette dernière n’était pas capable de subvenir à ses besoins. Attention, nous ne parlons d’offrir un restaurant à sa douce de temps en temps parce que ça fait plaisir. Non, ici nous parlons de moments vécus comme par exemple au restaurant, où nous, femmes, nous souhaitons inviter notre ami ou bien diviser la note, et que le restaurateur lui-même lance à monsieur “vous n’allez pas laisser la demoiselle payer” ou encore plus directif “ah non ce n’est pas madame qui paie”, en “refusant” la carte bancaire que l’on tend depuis 15 minutes. Ou tout simplement le damoiseau insiste pour régler l’addition alors qu’on le connaît du jour précédent, faisant de lui notre chevalier servant, si beau, si vaillant !
Attention chères demoiselles, car la galanterie made in 2019 en Italie c’est bien souvent “je t’invite à dîner” mais c’est donnant-donnant… Si vous voyez ce qu’on veut dire. Alors, mon petit Apollon, ou plutôt mon petit Julius, sache que si tu souhaites offrir un verre ou un dîner à la gazelle que tu convoites, celle-ci pourra quand même tranquillement rentrer chez elle, dormir seule dans son grand lit, avec son pyjama pilou pilou sans même avoir l’obligation de te donner un baiser !
L’autre petit soucis, ici, outre Alpes, c’est que ce sont bien souvent les femmes les premières à réclamer et à prétendre ces « traitements de faveur »… Alors vous comprendrez que le combat n’est pas gagné !

Mais outre le vaste débat de qui doit payer l’addition, parlons d’autres fléaux… Beaucoup mais alors beaucoup plus importants !

L’égaliquoi?

En Europe, les femmes gagnent en moyenne 16% en moins que les hommes. En Italie d’ailleurs, les chiffres indiquent que l’écart de salaire entre les femmes et les hommes serait de 5,3%… Bien inférieur à la moyenne européenne ! Bons élèves ou est-ce que moins de femmes travaillent ? Et bien plutôt la deuxième option mes amis, en effet, en Italie le taux d’activité des femmes est bien inférieur à celui des hommes. 66,8% des femmes travaillent contre 88,2% des hommes. Et là pour le coup, par rapport aux moyennes européennes, ils sont bien en-dessous. (Nos informations ne sont pas le fruit de notre imagination, vous retrouverez l’article de référence à la fin de cet article)

Le casse du siècle

Ciccia&Cerva De Papel : Vendetta !

Toujours est-il qu’à compétences et postes équivalents, les femmes sont payées moins cher. C’est comme ça, c’est un fait. Et parfois on nous rétorque “oui mais”… “Oui mais ma main dans ta trombine si tu continues OH !”
Quand on y pense en plus, on sait même faire plusieurs choses à la fois… On s’est vraiment bien fait couillonner sur ce coup !

Et alors, non seulement on gagne moins et déjà on aurait pu s’arrêter là mais, EN PLUS, les femmes mettent presque le double de temps à avoir des promotions ou des augmentations de salaires par rapport aux hommes. Et après on vient nous parler de promotion canapéAlors les gars, soit vous couchez plus que nous, soit il y a un problème ? Mais va falloir nous révéler votre secret ! #ironie

Cette différence salariale entre les hommes et les femmes, reviendrait à faire travailler les femmes gratuitement du 6 novembre jusqu’au 31 décembre. Quasiment deux mois ! Étudiantes à vie en fait.

L’ONU a d’ailleurs déclaré que cet écart de salaire entre les hommes et les femmes est

“le plus grand vol du siècle”#LeCasseDuSiècle

Mais nous on a envie de vous dire que ce n’est pas fini… #TamponOhMonPrécieux

Des produits de luxe rien que pour les femmes !

Taxes : Les femmes d’abord !

Si on en France, on a enfin pu bénéficier de la taxe à 5,5% en 2015 sur les protections hygiéniques, sachez qu’en Italie, ils sont encore considérés comme un produit de luxe. Et non seulement, ce n’est pas à l’ordre du jour d’agir sur cette fameuse taxe de 22% sur ces fameux biens luxueux mais en plus, on peut lire ici et là que des personnes estiment que ce ne sont pas des biens de premières nécessités. Mais oui bien sûr! « Les femmes et les enfants d’abord ! » C’est Titanic notre histoire, un vrai naufrage économique.
Vade retros Tampax. Tiens, tant que l’on y est, on ne sait pas si il s’agit d’un boycott ou d’une croyance qui nous échappe mais sachez qu’il est très difficile de trouver tous les types de tampons que l’on a en France dans les supermarchés. Ici, le rayon est composé à 80% de serviettes hygiéniques et seulement 20% de tampons, mis tout en haut ou tout en bas pour être bien qu’ils ne soient pas à la vue de tous. #satan.
La cup est encore un autre débat (et on ne parle pas de la Coupe du monde les gars).

Like a Virgin

Mais ne nous arrêtons pas en si bon chemin, parlons également de la pilule du lendemain ! La pilule du lendemain, on le sait, ne doit pas être utilisée comme méthode contraceptive. Mais enfin, un accident peut arriver même en ayant pris toutes ses précautions. Et bien en Italie, vous pourrez vous voir refuser la pilule du lendemain dans les pharmacies. Oui mes braves gens vous avez bien entendu. Alors, pour votre gouverne, rappelons qu’en Italie, pays catholique, il n’est pas rare de voir une croix suspendue au dessus du comptoir de votre cher pharmacien. Si en plus il y a le portrait de Marie affiché derrière la caisse, doux Jésus, ça sent mauvais pour votre pilule… Enfin, pas d’affolement, il y a quand même des pharmacies qui la délivrent, ne vous laissez pas faire ! Mais ça vous en dit long sur les droits de la femme en Italie non ?
Sans compter que vivre dans le pays où se trouve le Vatican, apporte son lot de discussions stériles sur le droit à l’avortement.

WHO RUN THE WORLD? GIRLS

Enfin, bref, nous tout ce qu’on à dire c’est que l’on fera une fête le jour où les femmes et les hommes seront réellement égaux ! Le 8 mars est une journée pour encourager la réduction des inégalités et se souvenir que dans le passé, les femmes ont lutté pour obtenir les droits que nous avons aujourd’hui. Et on ne doit pas s’arrêter là, alors nous aimerions que cette journée ne soit plus appelée “Fête de la Femme”, elle s’appelle la Journée International des Femmes.

PS: en Italie, lorsque l’on tient ces discours, nous sommes considérées comme très féministes. Ça nous fait toujours un drôle d’effet car on ne se considère pas particulièrement féministe et à vrai dire, pour nous, ça tombe sous le sens de décrier ces inégalités entre les hommes et les femmes.

Bibliographie :
La vie des femmes et des hommes en Europe : les salaires : http://www.fse.gouv.fr/fse-mag/la-vie-des-femmes-et-des-hommes-en-europe-les-salaires
Les inégalités entre les femmes et les hommes en Europe : https://www.inegalites.fr/Les-inegalites-entre-les-femmes-et-les-hommes-en-Europe?id_theme=23

Ciccia&Cerva - Auteur

Vous aimerez aussi

Commenter l'article

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this