fbpx
randonnée punta chiappa camogli ligurie
Août 31, 2018

A l’abordage ! Cap sur le Parc Naturel de Portofino

Notre itinéraire pour 4 jours de vadrouille !

randonnée punta chiappa camogli ligurie
Départ de la randonnée pour Punta Chiappa

En vivant à Turin, on connait bien la Ligurie, enfin une partie de la Ligurie. La Ligurie c’est une région, cette langue de terre qui s’étend sur la Riviera Ligure, le long de la côte méditerranéenne de Vintimille jusqu’à la Spezia en passant par San Remo, Gênes, Portofino et les Cinque Terre. On a pas mal vadrouillé dans cette zone mais il nous manquait le Parc Naturel Régional de Portofino et ses panoramas à couper le souffle. Nous avons donc pris toile de tente, maillots de bain et chaussures de sport (on ne rigole pas quand il s’agit de vadrouiller) et nous sommes parties à la découverte de cette zone alors inexplorée par Ciccia & Cerva.

Nous avons décidé de poser nos bagages à Rapallo, en même temps, on était quelque peu obligées puisque c’est la seule ville où il y a des campings. Deux pour l’exactitude exacte des faits. Ah oui, petite précision, c’est un endroit très prisé par les gens aisés, Portofino c’est le St Tropez de Ligurie. Aparté camping : en Italie, lorsque l’on souhaite camper avec une tente les campings ne prennent pas de réservation. En haute saison, il faut y aller dans la matinée pour pouvoir avoir un emplacement. C’est la règle du premier arrivé, premier servi… Mieux vaut le savoir ! Allez, place au résumé de notre escapade ligurienne !

Nota bene pour les escapades en août en Ligurie, prévoir dans votre sac-à-dos de rando :
– Eau
– Chaussures de marches et de l’eau
– Chaussures de plage adhérentes parce que ce n’est pas du sable
– Masques et tuba et de l’eau
– Crème solaire et de l’eau
– Sac poubelle pour vos déchets, la rando c’est écolo #nicolashulot
– Et de l’eau !

JOUR 1 : farniente à la Baia di Paraggi

Après avoir effectué un montage de tente éclair et cuisiné un repas de chef (pâtes au PESTO, pesto, Panzani Panzani pesto…), nous voici partie pour la Baia di Paraggi.

Baia di Paraggi en ligurie plage

Cette très jolie plage se situe entre Santa Margherita et Portofino et vaut vraiment le coup d’œil, d’ailleurs toutes les petites plages aux alentours valent également le coup. Vous pouvez vous y rendre en voiture mais alors on conseille d’y aller aux aurores car les places de parking y sont vraiment limitées et il faudra payer le prix cher. Une légende raconte qu’elles seraient à 8 euros de l’heure. Nous, nous y sommes allées en bus et on ne vous garantit pas l’efficacité des transports en commun, d’autant plus qu’on se perd complètement entre les numéros et lettres de bus 98L, 98H, 7H… Mais lorsqu’enfin on réussit à monter dans le bon bus qui va dans la bonne direction alors ça devient plus simple et c’est effectivement plus appréciable que la voiture. On peut profiter tranquillement de la vue et s’arrêter quand bon nous semble. Vous pouvez toujours tenter le scooter mais à vos risques et périls ! C’est Fast and Furious ici, n’oubliez jamais cela, jamais… Depuis Santa Margherita, il y a également tout un chemin de promenade le long de la mer pour rejoindre Portofino. Mais prenez en compte que 5 km sépare la première ville de la seconde… 5km par 35° à l’ombre, on vous conseille vivement de prendre de l’eau avec vous.

Mais alors cette plage, elle vaut vraiment le coup ?

Conseils plage Paraggi Portofino ligurie

On reconnaît que c’est vraiment très beau, la plage de Paraggi, comme souvent en Ligurie est bondée et ne dispose quasiment que de plages privées. Le concept étant de payer pour pouvoir s’allonger sur un transat. Si vous venez du Sud de la France, cela ne vous surprendra pas des masses, si comme nous vous venez de la côte atlantique, ça parait complètement aberrant de devoir payer pour aller s’allonger sur la « plage ». Ces plages privées sont relativement chères comparées à d’autres en Ligurie. Il faudra compter 35 euros pour la journée pour un seul lettino (transat) quand en moyenne pour 35 euros tu peux avoir deux lettini + un parasol à d’autres endroits. En fait, si vous avez envie de poser vos fesses à même la roche, il faudra aller sur les côtés, vous verrez rapidement où vont les gens pour se baigner et sur la droite, si vous marchez encore un peu le long de la route, il y a une petite plage très mignonne et totalement gratuite. Le bémol : elle est à l’ombre dès 16h de l’après-midi (enfin bémol pour ceux qui prévoient de lézarder au soleil, pour éviter l’insolation c’est pas mal sinon). Pour ceux qui veulent juste poser leurs affaires et plonger, c’est par les falaises qu’il faudra passer : il y a aussi plein de petits accès aménagés autour de ce petit golf, rien de dangereux donc.

Pour répondre à la question, oui cette plage elle vaut le coup, c’est beau. C’est très beau. Ma che bello Mama mia ! On n’a moins aimé le côté « vous êtes à Paraggi, alors il faut payer le prix cher » et on n’a pas aimé la condescendance des gens qui travaillent dans les bars des plages privées. Apportez à boire, à manger et aller vous détendre loin des transats, voilà notre conseil 😉

JOUR 2 – Découverte de San Fruttuoso

Pour ce deuxième jour, cap sur San Fruttuoso. D’abord village de pêcheur, devenu repère de pirates, San Fruttuoso est depuis l’an Mille un ancien Monastère bénédictin. A l’époque des Dieux de la Mythologie, des Seigneurs de la guerre et des Rois de légende, un pays en plein désordre demandait un héros. Alors survint Xena, une prestigieuse princesse issue du cœur des batailles. Combat. Passion. Danger. Par son courage, Xena changera la face du monde…. Ah pardon, on nous informe à l’oreillette que l’histoire de sa construction est légèrement différente (le pays est toujours en plein désordre ?) Bref, ils choisissaient bien leurs emplacements pour construire de telle bâtisse les bougres bénédictins, car c’est un endroit paradisiaque, un véritable oasis entre terre, mer et falaises boisées. Pour s’y rendre il faut prendre un bateau (batello) au départ de Rapallo, Santa Margherita ou Portofino, vous pouvez d’ailleurs descendre à chaque arrêt afin de visiter les différentes villes. Cette navette part chaque heure, donc de Rapallo qui est le premier départ c’est à 9h, 10h, etc. La traversée depuis Rapallo jusqu’à San Fruttuoso dure 1h. Pour l’anecdote, nous voulions prendre le bateau de 10h et nous avons décidé de de faire confiance au bus afin d’aller jusqu’à Rapallo. TNUUUT. Mauvaise idée. Le bus n’est jamais passé et nous avons fini par faire du stop devant les yeux intrigués de nos compagnons du désespoir, ceux de l’arrêt de bus. En à peine 10 minutes, une demoiselle s’est arrêté et nous a amenées jusque dans le centre de Rapallo, voilà notre planning de la journée sauvé ! Oui on est comme ça nous, un peu impatientes sur les bords et surtout, surtout, on déteste que notre plan soit mis à mal par un service de transport en commun. Pour une fois qu’on avait un plan établi !

Nous voilà donc embarquées sur le bateau, nous découvrons la côte depuis la mer. Un paysage magnifique bordé de roche et de villas toutes plus somptueuses les unes que les autres. Prendre le large est une étape obligée si vous vous rendez là-bas car cela offre vraiment d’autres perspectives. Et Portofino depuis la mer, c’est vraiment incroyable. Nous arrivons finalement à San Fruttuoso et nous découvrons cette baie splendide avec sa petite plage dont la moitié privée évidemment. Une eau magnifique, transparente, du vert sur les hauteurs. L’arrivée en bateau est à couper le souffle, c’est vraiment beau. Tout le monde débarque et les places sur la plage deviennent chères. C’est la guerre. Nous avions prévu notre pique-nique et également une petite bière fraîche, de quoi savourer notre moment. La baignade vraiment parfaite… Munies de notre masque qui nous fait ressembler à des cosmonautes ou à des joueurs de Halo selon vos références (oui voilà, les masques Easybreath de Decathlon), ainsi que de nos palmes, nous sommes allées à la découverte des petits poissons près des rochers. Un super moment, un fond marin incroyablement joli. Pour les adeptes de la plongée, au fond, touuuut au fond, un christ de bronze, le christ des Abysses. Mais pour le voir, prévoyez la bouteille d’air, car il faut aller dans les profondeurs, ou alors être champion d’apnée. Nous avons également fait un petit tour dans les hauteurs qui offre un panorama absolument splendide et nous sommes arrivées jusqu’à l’autre petite plage. Sur cette plage, deux petits restaurants que nous n’avons pas testé mais vraiment sympathiques et qui proposent des plats traditionnels à base de poisson. On se sent vraiment isolées du monde et ça fait un bien fou.

centre ville de rapallo ligurie

En fin de journée, petit tour à Rapallo. Ville très mignonne mais très touristique. D’ailleurs, nous cherchions un restaurant mais n’avons vu que des restaurants pour touristes avec des menus touristes. Lorsque vous voyez écrit « menu tourist », fuyez pauvres fous.

Nous choisissons un restaurant aux avis controversés sur Tripadvisor, et surtout un restaurant loin de la foule avec des prix abordables. TNUUUT Mauvais choix (encore un) nous sommes dans la partie négative des avis controversés mais au moins maintenant nous savons.

JOUR 3 – Dolce vita a Punta Chiappa

Il y eut un soir et il y eut un matin, ce fut le troisième jour.

En ce troisième jour, alors que de son côté Dieu choisissait de créer la végétation, nous, nous sommes parties à la conquête de la Punta Chiappa. Punta Chiappa c’est là sur la photo à droite, la pointe tout au bout dans l’eau. Ça se situe entre Camogli et Portofino.

Vue sur la mer a punta chiappa ligurie
Baignade a Punta Chiappa
Une biche marine !

Pour s’y rendre, il y a un sentier avec beaucoup de marches… Beaucoup, beaucoup, beaucoup. Il faut compter 1h de marche + du temps d’arrêt pour faire des photos car tous les 5 mètres de nouveaux paysages se dessinent sous nos yeux. Pour s’y rendre, c’est quasi tout le temps en descente. Facile vous nous direz. Que nenni ! Avant de vous lancer dans l’aventure pensez au retour et évaluer si vous vous sentez capable de le faire. Prévoyez de l’eau, bien qu’il y ait quelques petits restaurants sur la route, on ne le redira jamais assez, prenez de l’eau. Il y a également quelques fontaines le long du sentier. Quand enfin vous arrivez au bout, la vue est indescriptible. La pointe permet de poser ses affaires, pique-niquer et également se baigner. Il y a un peu de monde mais vous pourrez toujours trouver un endroit tranquille dans le creux d’un rocher. Pensez à vous munir de chaussures adhérentes pour vous baigner sinon gare aux coupures. Nous vous conseillons également de prendre votre équipement de snorkeling / plongée en surface si vous en avez. Ou au minimum des lunettes de plongée car la faune marine est vraiment incroyable et ça serait dommage de passer à côté d’un spectacle pareil. On est littéralement tombées amoureuses de cette Punta Chiappa, à tel point que nous programmons d’y retourner rapidement.

coucher de soleil camogli ligurie
Le coucher de soleil qui laisse sans voix

Le chemin du retour donne son lot de souffrance, et oui, toutes les marches que nous avons descendues, nous avons dû les remonter. Sur la route, vous pourrez faire des pauses dans des petits endroits forts mignons et contempler des vues qui vous feront oublier (ou presque) votre mal de jambes. Vous pouvez vous arrêtez boire une bière au restaurant Il Mulino Da Drin. Parait-il que c’est cher pour y manger mais pour une petite boisson en remontant, c’est abordable. Si vous continuez jusqu’en haut, un petit bar très sympa offre une vu panoramique sur la mer avec en prime le coucher de soleil. Apéro appréciable après cette longue marche retour, mais cet endroit est très prisé alors il vous faudra peut-être prendre votre mal en patience pour pouvoir vous asseoir à une table. En attendant, profitez de la vue et reprenez votre souffle, crachez vos poumons, respirez.

JOUR 4 – Découverte de Recco et Camogli

mer Recco en ligurie
Recco – Ligurie

Dernier jour, jour du démontage de tente mais ce n’est pas fini pour autant. Direction Camogli pour voir la fameuse plage dont on nous parle depuis quelques temps et surtout que l’on voit partout en photo. Beaucoup de monde a eu la même idée et parce que nous avons du mal avec le monde, nous retournons sur nos pas et nous nous arrêtons à Recco.

Conseil : Recco, si vous avez envie de manger une bonne foccacia, c’est l’endroit idéal 😉 Nous trouvons des petits endroits pour se baigner mais la qualité de l’eau nous déçoit. A proximité d’un port et de deux villes, l’eau est sale et la vie sous-marine est pauvre.

visiter camogli en ligurie
Camogli

Dans l’après-midi, nous rejoignons Camogli qui est une très jolie bourgade. La plage sincèrement ne nous a pas particulièrement emballée, comme à l’accoutumé dans le nord de l’Italie, ce sont des petits graviers gris avec une majorité de plage privée. Cette charmante ville, est, selon nous, faites pour se balader et venir y manger avec une très belle vue soit sur la mer soit sur ses ruelles colorées.

Ainsi se terminent les petites vacances, nous sommes ravies d’avoir découvert une nouvelle partie de l’Italie et il nous manque encore tant d’endroits.

De nombreuses randonnées sont possibles dans ce parc naturel, à condition d’être équipé correctement. C’est donc une destination à remettre sur notre feuille de route et s’il y a une chose de sûre, c’est que nous retournerons à Punta Chiappa très prochainement !

Et vous, quelle est votre destination coup de cœur ? En Italie ou ailleurs 🙂

Ciccia&Cerva - Auteur

Vous aimerez aussi

Comments ( 3 )

Commenter l'article

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this