fbpx
Fév 04, 2018

Vivre à Turin l’hiver

On vous raconte tout de la vie à Turin l’hiver !

Vue du monte dei cappuccini a turin
Turin vue du Monte dei Cappuccini

Vous l’aurez compris, nous sommes de l’Ouest de la France, oui, du Grand Ouest avec une majuscule. Comment quitter la côte Atlantique, sans trouver le manque des embruns iodés de l’océan, de la douceur angevine, du beurre salé, des baguettes, des tempêtes qui nettoient le ciel en une nuit, des averses (si si on vous assure le climat océanique c’est le rêve, ni trop froid ni trop chaud). Bref, comment passer du bocage Vendéen pour l’une et de la douceur Angevine pour l’autre à… Turin, cette grande ville d’un million d’habitants enclavée entre les Alpes et la Vallée du Pô ? Ne rêvons pas, la mer Méditerranée a beau être à deux malheureuses heures de Turin et avoisinant rarement 19 degrés, les vagues fraîches de l’océan seront à jamais les seules à bercer nos cœurs. Mais qu’est-ce qu’on fait ici bon sang ? Rassurez-vous, chaque saison a son lot de surprises et Turin a su nous charmer (Par contre le beurre salé et la baguette on cherche encore !).

La ville de Turin, l’inconnue


Méconnue du grand public, Turin de prime abord ne vend pas du rêve. Allez, on sait que vous avez pensé à Fiat, ville industrielle et basta, au maximum vous avez pensé à la salade piémontaise !​ MAIS cette « città » offre bien plus qu’une voiture mythique. La ville, autant que la région, a conquis notre cœur. Le Piémont, que l’on découvre petit à petit a ce petit côté magique qui nous retient. Le Piémont d’ailleurs, deuxième plus grande région d’Italie après la Sicile. Et Turin, cette ville nous a littéralement envoûtée. Un coup de cœur dès notre arrivée.

Enfin, revenons à nos moutons ! Nous sommes en hiver… Qu’est-ce qu’on fait à Turin quand il fait -8000°C et qu’on perd nos doigts de mains et de pieds, le nez et les oreilles ?​

Faire du ski à moins d’une heure de Turin


Si on vous dit JO 2006, raclette, grand froid, planté de bâton, Quand te reverrai-je pays merveilleux … vous avez trouvé ? Et oui, le ski, la neige, la luge, les batailles de boules de neige, les MONTAGNES ! Nous sommes en effet entourées de la magnifique chaîne des Alpes. Les premières pistes sont à moins d’une heure de Turin, autant vous dire que nous avons investi en équipement sportif. Pas question de descendre les pistes en combinaison verte et rose fluo de tonton ! Cette combinaison flashy des années 70 c’est le traumatisme de tout enfant de la génération 80-90 ! Turin est un joyau qui nous offre de nombreux domaines skiables et des centaines de kilomètres enneigés, un week-end improvisé au ski peut tout à fait se programmer, chose totalement impensable pour nous, pauvres petites filles de l’ouest. Et comme on ne fait pas les choses à moitié dans la région, qui dit sommets enneigés dit sources thermales à proximité ! #caliente
Vous retrouverez toutes les informations sur les domaines skiables dans le Piémont via ces sites ci-dessous : www.skiinfo.it/piemonte/profilo.html

Pour ceux comme Amélie nés avec une boussole intégrée dans la tête, vous visualisez plus ou moins où se situe Turin et les chaînes montagneuses qui l’entourent… Pour les autres comme Laura (n’ayez pas honte, vous êtes plus nombreux qu’on ne le pense), on vous aide un petit peu avec une carte !

carte du piémont avec les activités à faire en hiver
Chef d’oeuvre de Laura

Instant cours de Géographie de papy Maurice ​


Pour vous permettre de vous situer un peu, au Nord du Piémont c’est la Vallée d’Aoste et le fameux Mont Blanc, celui-ci vous savez où il se trouve on en est sûres ! On redescend un peu et nous retournons dans le Piémont avec la Vallée Susa et son Monte Rosa, le deuxième plus haut massif des Alpes, avec un domaine inscrit au patrimoine de l’Unesco et réputé pour le ski hors-piste. Au sud-ouest dans la province de Cuneo, le superbe Mon Viso, point culminant des Alpes Cottiennes et source du plus long fleuve d’Italie, traversant le pays d’Ouest en Est, j’ai nommé : le Pô, rien que ça ! Continuons encore plus au sud avec un domaine skiable et pourtant à seulement 45 km de la Mer Méditerranée à vol d’oiseau : Limone Piemonte. Non loin, Prato Nevoso, petite station de ski familiale qui propose des sessions de ski nocturnes, pour un weekend, ça vaut le détour ! Et enfin, à l’ouest, mesdames et messieurs, rien de plus que la célèbre Voie Lactée (Sestrière, Oulx, Bardonecchia, se reliant à Montgenèvre) ! Un régal pour les yeux et des contusions pour les muscles !

On récapitule, pour skier :

  • Bardonecchia
  • Oulx
  • Sestriere
  • Montgenèvre (oui c’est en France !)
  • Prato Nevoso
  • Limone Piemonte

Un petit creu sur les pistes ?


Passage obligé du parfait skieur : la polenta en haut des pistes, un délice, le petit jésus en culotte de velours ! Pour se détendre entre deux pistes et admirer le paysage qui nous entoure, n’hésitez pas à demander un bombardino au bar ! Rien à voir avec une arme mais ça vous met le feu, vous réchauffe et vous requinque en deux-deux… A consommer cependant avec modération.

Vivre à Turin l’hiver, conclusions


ski à Bardonecchia turin

Et voilà, le temps de la saison hivernale, comment nous combattons la mélancolie de l’air marin à Turin. Sans parler des festivités qui animent la région comme le carnaval ! Vivre à Turin l’hiver c’est vivre cette magie qui nous réchauffe le cœur. Voir chaque jour les montagnes enneigées au loin, le ciel bleu alors qu’il fait -2 degrés et parfois même la surprise de voir la neige arriver jusque dans le centre ville.
Si vous souhaitez vous installer à Turin, sachez que nous sommes coach voyage pour Personal Traveler et via leur plateforme, il nous est également possible de vous aider à organiser votre expatriation. N’hésitez pas à consulter leurs offres mobilité.
Et vous, si vous viviez à l’étranger, qu’est-ce qui vous manquerait le plus l’hiver ? Dites-nous tout !

Ciccia&Cerva - Auteur

Vous aimerez aussi

Commenter l'article

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this