fbpx
portovenere ligurie
Jan 29, 2020

Destinations Italie : les italiens vous conseillent

Balade à travers l’Italie
11 lieux à découvrir


Pour ce nouvel article, nous partons à la découverte de l’Italie. Mais cette fois-ci d’une manière un peu particulière… Nous avons demandé aux blogueurs italiens de nous raconter leur endroit préféré en Italie et qu’ils conseilleraient aux voyageurs français. Enfin, pour être tout à fait exactes, c’est une équipe presque 100% féminine qui a répondu à l’appel de l’article collaboratif. Mais puisqu’une règle de grammaire veut que le masculin l’emporte sur le féminin, découvrez le récit des onze blogueurs participants ! Voici donc les destinations qu’ils/elles vous conseillent, du nord au sud de l’Italie, il y en a pour tous les goûts ! Alors, si vous ne savez pas encore où partir en vacances ces prochains mois, lisez bien ce qui suit…

Avec de telles destinations à travers l’Italie, toutes plus belles les unes que les autres, il fallut donner un ordre à cet article. Du Nord au Sud ? Du Sud au Nord ? D’Ouest en Est ? Euh, pas si simple. Bref, on a choisi… Ça sera d’Est en Ouest, comme le lever du soleil.

Alors, accompagnées de Google Maps, voici le sommaire :

visite de l'italie conseil

Lecce, les Pouilles
La Terre Ravines, les Pouilles
Les îles Tremiti, les Pouilles
Fermo, les Marches
Vicence, Vénétie
Palerme, Sicile
Portovenere, Ligurie
Gênes, Ligurie
Varese, Lombardie
Orta San Giulio, Piémont
Sale San Giovanni, Piémont

Voyage au coeur du Salento, découverte de Lecce.


visiter Lecce dans les pouilles
© Trip and Love

Lecce est pour moi la plus belle parmi les belles. Petite ville à taille humaine, elle cache en réalité un grand cœur qui sait accueillir et chouchouter ceux qui viennent la visiter, même juste pour quelques jours seulement.
Centre névralgique du Salento, vraiment à la mode ces dernières années, la baroque capitale Lecce a tellement plus à offrir. Se perdre dans les ruelles du centre historique de Lecce, avec ces étapes quasi obligatoires pour déguster le typique pasticciotto ou encore le rustique ciciri e tria et toute la bonté qu’offre le Salento.
Vous pourrez découvrir de nombreuses perles, parfois même cachées, qui charmeront n’importe quels regards se posant sur elles. Un conseil ? Partez de Piazza Sant’Oronzo, le cœur de la ville d’où vous pourrez admirer l’Amphithéâtre romain datant de l’époque d’Auguste (juste après César), puis découvrez la magnifique Basilique de Santa Croce, illustre exemple du baroque de Lecce, le Duomo dont la place devient spectaculaire en soirée, les quatre portes historiques de la vieille ville de Lecce, qui jadis délimitaient sa structure urbaine. Au cours de cette balade, il sera possible de découvrir chaque recoin de la ville, de la vivre pleinement.
Odeurs, saveurs, la couleur vive de la pierre de Lecce : tout cela et bien plus caractérisent celle que l’on considère comme l’une des plus belles villes du sud de l’Italie. Si dans l’imaginaire collectif, Lecce est une destination estivale, le conseil de ceux qui l’aiment et de ceux qui la vivent est de la visiter en toutes saisons. Elle saura toujours offrir des émotions différentes, toutes à vivre et à chérir précieusement.

Serena Marigliano, autrice du blog www.tripandlove.it

La Terre Ravines, canyons des Pouilles : authentique et inattendue


terre gravine pouilles italie
© Graziano Di Fonzo

La “Terra delle Gravine” en italien, c’est ça : une terre sillonnée de vallées profondes, comme incisée par des griffes. Le vent en a dessiné les contours, l’eau a adoucit ses lits, la nature les a rendues verdoyantes et luxuriantes.
Nous voici dans les Pouilles, sur cette langue de terre baignée par la mer Ionienne qui, depuis Tarente, arrive aux portes de Matera. Un sol peu foulé par les touristes qui offre encore l’authenticité des paysages, où la simplicité des gens est désarmante, où les traditions sont enracinées, où la terre et la mer offrent une variété de produits typiques qui triomphent sur les tables.
Douze communes en font partie : Castellaneta, Crispiano, Ginosa, Grottaglie, Laterza, Massafra, Montemesola, Mottola, Palagianello, Palagiano, San Marzano et Statte, chacune avec une identité différente qui les rend uniques. Pour ceux qui arrivent ici, visiter ces ravins qui se montrent dans toute leur splendeur est une obligation.
Mini guide sur ce qu’il faut faire dans la Terra delle Gravine:
• Crispiano et son Tour des 100 Masserie, anciennes demeures rurales typiques du XVII siècle, aux allures de fermes fortifiées.
• Massafra, son sanctuaire de la Madonna della Scala, son excursion jusqu’à la Grotte des Cyclopes et sa Pharmacie du Mage Greguro.
• Palagianello et sa promenade sur l’ancienne voie ferrée désaffectée.
• Castellaneta, ses souterrains et son musée Rudolph Valentino, mythe du cinéma muet.
• Laterza le Musée MuMa de la céramique et les ateliers d’artisans.
Je vous attends 🙂

Maria Millarte, autrice du blog www.aroundmemm.blogspot.it

La Merveille des îles Tremiti


iles tremiti pouilles
© Viaggiatrice da Grande

Les îles Tremiti, également appelées « rochers de Diomèdes »; légende selon laquelle Diomède, exilé de Thrace et à peine arrivé dans le Gargano, aurait délimité son nouveau petit royaume avec les rochers qu’il avait apporté de Thrace. Une fois la tâche accomplie, il aurait ensuite jeté à la mer les pierres cyclopéennes qui lui restaient, créant ainsi l’archipel que nous connaissons.
L’archipel se compose de 4 petites îles (San Nicola, San Domino, Capraia et Pianosa) et d’un minuscule ilot, le Cretaccio. En 1989, le Parc Marin de Tremiti a été institué en vue de protéger la zone côtière entourant les îles.
L’île de San Nicola représente le centre historique et administratif de l’archipel, avec son petit port de plaisance de la Marina, son abbaye fortifiée fondée autour de l’an Mil et son église Ste Marie de la mer. « Santa Maria a Mare » avec son porche décoré, ses vestiges du sol en mosaïque et son plafond en bois peint qui a remplacé le dôme en 1700.
San Domino est quant à elle la plus grande des îles. La vie y est concentrée autour de la petite place du belvédère, mais le top, c’est de la découvrir en la contournant par la mer, en naviguant pour admirer les diverses petites criques et baies : la plage des Arene, le rocher de l’éléphant, les grotte des Violettes et grotte des Rondinelle « hirondelles ».
Capraia (ou Capperaia) en revanche est totalement inhabitée, tandis que Pianosa, à environ 20 km des autres îles, est située dans la zone de réserve intégrale, où la baignade, la navigation et la pêche ne sont pas autorisées.
Pour résumer : mer, nature, paysages à couper le souffle et lieux où le temps semble s’être arrêté.

Carmen Savino, autrice du blog www.viaggiatricedagrande.wordpress.com

Fermo, la découverte dans les Marches


piazza del popolo fermo marche
© Itinerari Low Cost

Fermo, de tous les chefs lieu des provinces de la région des Marches, c’est sans aucun doute le moins connu. Pourtant, cette belle ville située à flanc de collines et à quelques kilomètres de la côte adriatique, abrite d’authentiques bijoux. La pièce maîtresse du centre historique : Piazza del Popolo, place sur laquelle font face les bâtiments les plus importants de la ville. À l’intérieur du Palazzo dei Priori, je vous recommande de visiter la Salle de la Mappemonde qui préserve le noyau le plus ancien de la bibliothèque municipale, qui n’est autre que la Mappemonde dont la salle tire son nom, réalisée au XVIIIe siècle en papier par Fabriano.
À quelques pas de la place, vous trouverez l’entrée des Citernes Romaines, creusées au 1er siècle après JC. et utilisées pendant plusieurs siècles pour conserver et distribuer l’eau potable dans la ville. Il s’agit d’un vaste complexe unique dans la région des Marches : 30 pièces disposées en trois rangées sur une surface totale de 2200 mètres carrés ! Parfaitement conservées, elles ont été utilisées pendant la Seconde Guerre mondiale comme abri anti-aérien et sont aujourd’hui l’une des merveilles à ne pas manquer lors d’une visite à Fermo.
En revenant sur la Piazza del Popolo et en remontant vers les hauteurs de la ville, vous arrivez en haut de la colline du Girfalco où se trouve la Cathédrale dédiée à l’une des saintes patronnes de la ville. Du Belvédère, vous pouvez profiter d’une vue magnifique qui s’étend de la mer Adriatique aux Apennins.
Ne manquez pas le Musée polaire « Silvio Zavatti  » à Fermo, le premier musée en Italie dédié à l’environnement, aux peuples et aux recherches polaires de l’Arctique. Incontournable aussi, le Teatro dell’Aquila, l’un des plus prestigieux bâtiments de théâtre historique d’Italie.

Alessandra, autrice du blog www.itinerarilowcost.it

Visite de Vicence


visite de vicence italie

Vicence est une ville de la région Vénétie qui, grâce à son patrimoine culturel, architectural et historique, est devenue Patrimoine de l’Humanité par l’Unesco. La ville a une place stratégique : proche de ville plus renommée comme Venise et Vérone et non loin du Lac de Garde ainsi que des Petites Dolomites. Vicence est accessible facilement aussi bien en train qu’en voiture. Si vous décidez de venir en train, la gare n’est pas très loin du centre-ville, que vous pourrez rejoindre à pieds. En parcourant « Corso Palladio », la rue principale, vous pourrez découvrir son centre historique qui reste à taille humaine. Piazza dei Signori est la place principale de la ville où se trouve aujourd’hui, la sublime Basilique Palladiana, bien qu’à l’origine se trouvait le Palazzo della Ragione qui était le siège du conseil municipal. L’apparence actuelle de la Basilique est dû à des travaux de restructuration et rénovation qui ont eu lieu au XVIème siècle : c’est l’architecte Andrea Palladio qui eut pour mission de donner à l’édifice cet aspect là. La Basilique, accueille désormais des événements et expositions de dimension internationale.
Vicence est aussi célèbre pour son magnifique Théâtre Olympique. Le théâtre est encore l’œuvre d’Andrea Palladio, qui s’est inspiré des anciens théâtres romains. Malheureusement, l’architecte est mort avant de l’avoir terminé. Le théâtre compte environ 400 places et aujourd’hui encore s’y déroulent de nombreux festivals de musique et de théâtre. Tout proche du Théâtre Olympique, se trouve le Palazzo Chiericati, toujours conçu par Andrea Palladio au XVIème siècle, et qui aujourd’hui est un musée qui abrite de nombreuses œuvres d’art d’artistes très connus comme : Tintoretto, Paolo Veronese, Tiepolo, Bartolomeo Montagna et Cima da Conegliano.
Un dernier conseil culinaire : si vous venez à Vicence, ne manquez pas de goûter la fameuse morue à la vicentina (baccalà alla vicentina).

Martina, autrice du blog www.travelandmarvel.com

Promenade à Palerme


à la découverte du centre de palerme
© Piccole Avventure di Famiglia

Vous venez de trouver des billets pas chers pour Palerme et les avez achetés ? Bien joué ! Palerme, et en générale la Sicile, méritent bien un petit voyage. D’autant plus si vous partez hors saison pour profiter du calme et d’une chaleur plus supportable. Une fois arrivés sur l’une des plus grandes îles italiennes, si vous vous demandez encore quoi y faire, ouvrez donc grand vos yeux et vos papilles ! Cette destination combine temps de relax (et oui, la sublime plage de Mondello ou encore la réserve naturelle de Capo Gallo vous conquerront), promenades culturelles et découvertes gastronomiques !
Étendue sur le golfe de Palerme, la capitale de la Sicile est une ville éclectique et pleine de vie. Elle vante l’un des plus grands centres historiques d’Europe où les architectures des différentes dominations se fondent dans un équilibre stylistique qui témoigne d’une véritable cohabitation pacifique. L’itinéraire arabo-normand vous séduira, ainsi que l’étrange sanctuaire de Santa Rosalia sur le Mont Pellegrino.
De son côté, la gastronomie témoigne aussi des influences étrangères. Ne manquez pas de goûter les glaces siciliennes, les granite, les gâteaux, les cannoli et les arancine ! Sans parler des spécialités locales telles que petits pains et panelle (galettes de pois chiche) ou encore les spécialités à base de poissons. Une promenade au marché du Capo ou à celui de Ballaro s’impose : on ne peut pas repartir sans avoir respiré les parfums des produits locaux ou sans avoir assisté à la théâtralité des marchands.
Pour conclure, sa majesté la mer, avec ses eaux cristallines et son établissement des années vingt, feront rêver ceux qui ont la chance de s’y rendre.

Carlotta Amodeo, autrice du blog www.piccoleavventuredifamiglia.com

Portovenere, destination romantique


Portovenere ligurie italie
© Viaggi Dell’Anto

Je vous emmène à Portovenere. Déjà le nom du village – l’un des plus beaux d’Italie et patrimoine de l’UNESCO – nous ramène à la déesse de la beauté, Vénus née de l’écume de la mer. Les Romains lui avaient dédié un temple qui se trouvait autrefois à l’emplacement de l’église actuelle de San Pietro.
Portovenere a également un emplacement romantique, lascivement étendue vers la mer dans le Golfe des Poètes, dans ce coin de la Ligurie qui a toujours fasciné les âmes quelque peu turbulentes, de Lord Byron à Virginia Wolf. Passons à présent sous l’arche de la porte historique, datant de 1113 et faufilons-nous dans des ruelles si étroites que les maisons semblent se toucher. Il est facile de marcher enlacés, en jetant des coups d’œil dans les boutiques à la recherche de petits souvenirs.
Grimpons au château de Doria. De cette ancienne fortification, vous pourrez profiter d’un panorama incontournable sur la mer et les îles de Palmaro, Tino et Tinetto.
En descendant, nous découvrons les vestiges de certains moulins avant d’atteindre la belle église de San Pietro et son petit cloître qui semble suspendu au-dessus de la mer.
En retournant lentement au village, arrêtons-nous pour regarder la mer sous tous les angles, découvrant des vues insolites et magnifiques : des meurtrières du vieux mur fortifié qui s’ouvrent sur l’infini, des grottes et des falaises vertigineuses.
C’est désormais le coucher du soleil lorsque nous nous promenons sur le front de mer. Les façades spectaculaires de maisons aux couleurs pastel, les murs décrépis par le sel et les petites fenêtres aux volets entrouverts propices à l’intimité.
Une écume paresseuse nous accompagne tandis que les barques à sec sur le rivage se colorent de nuances roses en fin de la journée.

Antonella Maiocchi, autrice du blog www.iviaggidellanto.com

Balade dans les rues de Gênes


port de gênes ligurie
© Viaggi Che Mangi

Gênes c’est notre ville, la ville que nous portons dans nos cœurs et dont nous aimons parler autant que possible. Non loin de la France (à environ 160 km de la frontière) c’est une destination parfaite pour un week-end de printemps.
Votre journée peut commencer par le petit-déjeuner typique génois : focaccia et cappuccino. Continuez ensuite par un tour parmi plus beaux musées du centre historique pour découvrir les Palazzi dei Rolli ou pour faire une promenade parmi les phoques et les lamantins avec la visite au célèbre aquarium. A midi, faites une halte pour savourer un plat de pâtes au pesto et ainsi découvrir qu’il n’a rien à voir avec la sauce que vous achetez au supermarché. Continuez à explorer les caruggi, enchevêtrements de ruelles durant l’après-midi et ne passez pas à côté des belles églises de la ville sans y entrer : parmi les plus caractéristiques ne manquez pas l’église de San Siro, l’église du Gesù et la cathédrale de San Lorenzo. Avant que le soleil ne se couche, grimpez à Spianata Castelletto pour admirer l’une des plus belles vues de Gênes !
Si vous avez encore un jour disponible, sortez du centre, courez à la découverte de la Boccadasse, un ancien village de pêcheurs et du quartier de Nervi, entre musées, parcs immergés dans la nature et balade sur la mer !

Selene et Stefano, auteurs du blog www.viaggichemangi.com

Varese, la cité jardin : entre art, nature et architecture


varese lombardie italie
© Una Nuova Meta

Un membre de notre couple est originaire de Varese tandis que l’autre y a été importé par amour : c’est pourquoi nous sommes tous deux particulièrement attachés à ces endroits incroyablement fascinants et nous les recommanderions à chacun.
Varese est surnommée « La cité-jardin » car elle se dresse au cœur d’un territoire riche en collines, rivières et lacs magnifiques. La ville est une splendide combinaison entre nature luxuriante et art, elle est élégante mais animée, moderne mais à taille humaine. Le centre de Varese abrite de nombreuses merveilles architecturales : en son centre historique, il est possible de se balader le long des portiques intemporels et des bars historiques de Corso Matteotti, et de rencontrer des joyaux de l’art sacré tels que la gracieuse basilique de San Vittore Martire ou la tour du Campanile, avec ses 80 mètres de haut. Non loin de là, le Palais Estense du XVIIIe siècle – aujourd’hui siège de la mairie – est appelé à juste titre « le petit Versailles », pour ses immenses jardins parfaitement soignés. Toute la province est parsemée de magnifiques villas d’époque, comme la Villa Menafoglio Litta Panza ou la Villa Toepliz, incontournables si vous visitez la ville. Le parc naturel régional de Campo dei Fiori, un peu plus au nord de Varese, s’étend sur près de 6300 hectares et renferme sur ses terres, aussi bien de superbes sentiers de randonnée que de sanctuaires tels que le célèbre Sacro Monte, lieu de pelerinage populaire et site du patrimoine de l’UNESCO. Immanquable aussi si vous venez dans cette région de la Lombardie, la balade le long des rives du lac de Varèse, où se trouvent des villages vraiment remarquables et la lilliputienne mais splendide petite île Virginia.

Deianira et Alessandro, auteurs du blog www.unanuovameta.it

Lac Orta San Giulio, joyau du Piémont


lac orta piemont italie
© Dire Fare Mole

Orta San Giulio est l’un des plus beaux villages d’Italie et, cela va sans dire, de mon cher Piémont. Situé presque à la frontière de la Lombardie, il surplombe la rive orientale du petit et romantique lac d’Orta. Le village historique se développe autour de Piazza Motta, véritable centre névralgique du bourg depuis le Moyen-Âge, époque depuis laquelle le traditionnel marché du mercredi s’y déroule. Le Palazzo della Comunità ou Broletto date quant à lui de la Renaissance et se compose d’un portique au rez-de-chaussée, utilisé pour le marché, et d’une salle au premier étage. Depuis Piazza Motta, s’entremêle un dédale de ruelles entièrement piétonnes, où les touristes peuvent s’échapper à la découverte des boutiques et des spécialités œnologastronomiques. Des plats incontournables à base de riz et de poissons du lac comme le coregone, accompagnés d’un verre de vin Ghemme DOCG. Mais le véritable joyau d’Orta se situe lui en plein milieu du lac. Prenez l’un des petits bateaux qui partent du petit port de Piazza Motta et atteignez l’île de San Giulio. Comptez 10 minutes de navigation pour plonger au cœur d’une autre dimension : l’île est un concentré d’histoire, d’art et de mysticisme intemporel enfermés dans un périmètre de seulement 650 mètres carrés. L’île conte une histoire ancestrale. Depuis la préhistoire, mythes et superstitions se confondent avec son identité séculaire comme lieu de culte, représentée aujourd’hui par l’abbaye Mater Ecclesiae, qui occupe presque toute la surface du lieu. L’île peut également être atteinte à partir d’autres bourgs qui bordent le lac, comme Omegna et Pella. Les horaires et tarifs sont disponibles sur le site www.navigazionelagodorta.it.

Federica De Benedictis, autrice du blog www.direfaremole.com

Sale San Giovanni, village piémontais


sale san giovanni alta langa piemont
© Langhetta’s tips

Ma destination préférée, celle que je recommande de visiter au printemps-été prochain, c’est un petit village de l’Alta Langa : Sale San Giovanni, également appelé la « Provence » des Langhe. Plus français que ça, vous ne trouverez pas ! C’est une perle cachée, un petit village de 170 habitants qui, jusqu’à il y a quelques années, n’était connu que des voyageurs les plus curieux des Langhe; alors qu’aujourd’hui c’est une destination très prisée, notamment lors de la sublime foire « Non solo Erbe » tenue le dernier week-end de juin. La beauté de ce village médiéval est dans les champs qui l’entourent, où sont cultivées diverses herbes aromatiques et plantes officinales, parmi lesquelles la grande protagoniste lavande, mais aussi l’enkir (engrain ou petit épeautre), l’immortelle, la sauge, la mélisse et le fenouil. Si vous êtes amateurs de photographie, vous ne pourrez pas faire autrement que de voler quelques clichés ici ! Les promenades organisées parmi les champs de lavande sont elles aussi magnifiques, avec des panorama incroyables ! Laissez-vous enivrer par l’atmosphère qu’on y respire; dans ce village où, de rien, est née une belle opportunité de travail pour les agriculteurs et pour tous ceux qui voulaient s’impliquer. En son cœur, vous trouverez en effet une petite boutique qui vend des produits esthétiques à base de lavande, noisettes, camomille… Tous bio et adaptés aux peaux les plus sensibles ! Mais même pour les amateurs de bonne cuisine, Sale San Giovanni est le bon endroit ! Pendant la foire « Non solo Erbe », vous pourrez déguster différents plats à base de produits du terroir : la glace à la lavande est un délice, la pizza et la focaccia à base de farine d’enkir, ce petit épeautre italien, sont incontournables !

Francesca, autrice du blog www.langhettastips.com


Et voilà les dix destinations en Italie conseillées par les blogueurs italiens ! Leur blog est, pour la plupart, en italien mais c’était important pour nous de traduire leurs conseils afin de vous donner quelques idées voyages pour cette année 2020. Des lieux à découvrir, dans des régions d’exception 🙂 On ne sait pas vous, mais nous, à la lecture de ces mots, ça nous a donné envie de réserver au plus vite un petit séjour aux quatre coins de l’Italie ! Les blogueurs français se sont aussi prêtés au jeu des conseils sur leur destination préférée en France (article disponible sur le blog début février). Un bel échange France-Italie que nous avons le plaisir de partager sur notre blog !

Ciccia&Cerva - Auteur

Vous aimerez aussi

Comments ( 8 )

  • Sarah

    J’ai découvert la région d’Aoste récemment et j’ai été enchanté par la ville, les montagnes et tous les châteaux ! Au printemps direction la Sicile où j’espère étre tout autant charmée 🙂

    • Ciccia&Cerva

      La Vallée d’Aoste est magnifique, nous aussi on a adoré la découvrir 🙂 Et la Sicile, une merveille, tu ne seras pas déçue !

  • Pingback:Destinations France à visiter ! | Ciccia&Cerva

  • Itinera magica

    Merci pour ces idées magnifiques ! L’Italie est tellement belle !

  • Lucie B.

    Super article 😉 ça donne pleins de bonnes idées pour les prochaines escapades en Italie et pleins de nouveaux blogueurs à suivre !!

    • Ciccia&Cerva

      On est très contentes des destinations sur lesquelles ils ont écrit. On sort vraiment des destinations italiennes classiques 🙂
      Et ils ont fait un travail remarque, c’était vraiment un plaisir de collaborer !

    • Ciccia&Cerva

      Il y a tellement à visiter en Italie, il faudrait une vie pour tout voir 🙂

Répondre à Lucie B. Annuler la réponse

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this