Vue sur le Po au coucher du soleil
Mar 15, 2018

Sortir à Turin – Tout ce qu’il faut savoir !

Torino By Night, la MOVIDA.
Symphonie en Ré majeur

(Article écrit sous l’emprise d’une écoute intempestive des 4 saisons de Vivaldi)

Aujourd’hui, on se tente une expérience #HistoiresExpatriées dont le thème est « Ma ville la nuit » et on vous emmène rêver pour un walking tour de Turin by night. Alors, vous voulez sortir à Turin ? On vous dévoile tout !

Vue sur le Po au coucher du soleil

Car oui de nuit tous les chats sont gris mais surtout Ciccia & Cerva sont de sortie. Une véritable œuvre d’art éphémère (la ville on entend, pas nous… Nous ne sommes pas éphémères voyons !). Impétueuse et diabolique, Turin sous son air charmeur cache en son cœur une explosion de bonne humeur. Ce sujet, vous vous en doutez, on le maîtrise. Nous ne sommes plus étudiantes MAIS nous vivons quand même pas mal la nuit. Nous sommes arrivées au début de l’été 2016 dans la ville qui a donné naissance à l’Aperitivo, nous avons parcouru Turin « Centro » et ses 4km2 de long en large et en travers. Nous sommes allées au plus loin pour ensuite découvrir en hiver qu’à deux pas de chez nous commençait un quartier animé, et il nous reste encore tant à découvrir.

Allumez les projecteurs !
Silence ça tourne ! Et… Action !

Piazza Vittorio de nuit Turin
Piazza Vittorio Veneto by night

On se met dans le contexte, il est 18h, fin de journée, on laisse le lavoro* derrière nous, on se détend ! On pourrait rester dans la facilité et seulement vous parler des endroits où sortir à Turin, mais Torino by night c’est bien plus que ça. Vous connaissez la Grandeur française ? Ce terme qui irrite les étrangers qui adorent nous détester. Et bien Turin de nuit c’est exactement ça, c’est la Grandeur ! (Et la décadence qui suit, mais ça c’est une autre histoire).

Turin de nuit ce n’est pas QUE le quartier de San Salvario comme aiment à penser tous les nouveaux arrivants. Tout commence au crépuscule, quand le ciel rougeoie, s’enflamme avant de plonger dans l’obscurité. Là, soyez dans les parages de la Gran Madre di Dio, sur le pont traversant le Po et admirez le Monviso se dessiner dans le ciel avant de laisser place aux illuminations des Murazzi (les quais le long du Po) et du Monte dei Cappuccini. Dirigez-vous vers Piazza Vittorio et ses arcades avec comme sublime point de fuite via Po, un vrai tableau on vous dit.

Piazza Vittorio

Piazza Vittorio Venete de nuit Turin
Piazza Vittorio Veneto

De là, choisissez votre local pour un APERITIVO. Cet art de vivre italien c’est LE point de

départ de toute vie nocturne qui se respecte. L’aperitivo ou apericena pour ceux qui sont plus gourmands, c’est un concept dont les Italiens peuvent se vanter, ils n’ont rien à envier aux autres pays à cette heure de la journée/soirée. C’est une tradition à ne pas manquer ! Que dis-je un rite, un passage obligatoire. Alors Milan est peut-être devenue the place to be ces dernières années (pour ceux en recherche d’une animation inconditionnelle), mais Turin c’est surtout l’essence même de l’aperitivo. Et oui, c’est ici que le Vermouth est né et que l’aperitivo a suivi pour contenter les papilles de la Cour de Savoie. (Musique royale per favore !)

Aperitivo, Aperitivo, mais qu’est-ce donc mon ami(e)?

Aperitivo bar Turin quadrilatère
Aperitivo a Torino

C’est encore mieux que l’apéritif à la française et ses 3 cacahuètes qui se battent en duel. Imaginez qu’on vous permette d’accéder à un buffet à volonté pour toute boisson consommée (alcool et sans alcool) entre 18 et 21h (extensible). Voilà, l’aperitivo c’est ça, avec parfois un service à table, parfois non, parfois une farandole de spécialités de la région, parfois des encas plus légers. Les prix oscillent de 7€ à 15€ pour les buffets les plus fournis. Pour faire encore plus dolce vita et italien, commandez un Spritz, un alcool bitter de type Campari ou Aperol arrosé de Prosecco avec un trait d’eau gazeuse et via ! Profitez !

Si vous êtes de passage, un conseil, durant la fin de journée, observez les vitrines et regardez quels sont les bars qui proposent le plus de vivres, mais ne vous jetez pas sur le buffet en arrivant, ils réapprovisionnent. Si vous avez vraiment faim, optez pour l’apericena, il y a « cena » ce qui signifie « dîner » en italien, c’est donc plus copieux. Si vous avez encore plus faim, allez au restaurant, l’aperi-quelquechose ne peut plus rien pour vous bande de petits ogres affamés !

Un aperitivo royal

Piazza Castello

Pour le côté fastueux Turin n’est pas en reste ou vous disait et c’est encore plus vrai la nuit. Vous voulez vous prendre pour la reine ou le roi le temps d’une soirée dans un des palais de la ville ? Boire un verre dans les locaux où a été débattue l’unification politique du Royaume d’Italie ? Siroter un spritz entre les papyrus et les sarcophages du Musée Egyptien ? Les aperitivi sont souvent organisés dans les endroits somptueux et bourrés d’histoires du chef-lieu piémontais. Nous vous conseillons le Palazzo Madama, Palazzo Reale, Palazzo Carignano, Villa della Regina… Et bien d’autres ! Pour un aperitivo royal à Turin, on vous conseil d’aller faire un tour ici : www.silencio.it/next-event/silencio.it/next-event/

Movida torinese

Alors déjà pourquoi « movida » ne sonne pas du tout italien ? Parce qu’ici aussi on aime emprunter aux autres langues certaines expressions et la « movida » en español, en ce moment ça en jette plus que « la vitta notturna », allez, vamos, on continue.

Il y a bien 4/5 endroits à retenir, que ce soit pour le début de soirée ou la fin. Chaque quartier à son identité. Il Quadrilatero sera plutôt bobo avec ses « enoteche** » pour déguster les vins piémontais. Le quartier Santa Giulia plutôt populaire avec toujours cette ambiance bohème et boire les cocktails assis par terre sur la place centrale. San Salvario, quartier très animé, regorge de bars plutôt sympas, il y en a pour tous les styles et tous les goûts. Très apprécié des étudiants et des moins étudiants qui souhaitent retrouver la nostalgie de boire dans la rue (ou dans l’église du Largo Saluzzo, oui oui, le padre ouvre les portes de l’église pour recueillir les nombreuses âmes égarées, Dieu sait combien il y en a certains soirs).

Et si on veut enflammer le dancefloor ?

Alors là direction le Parco Valentino, le concept ? Des boîtes dans le parc le long du Po, en plein cœur de la ville. D’été, il n’y a rien de mieux et les moustiques ne sont pas de la partie, juré ! Sur le pont Vittorio, on y danse on y danse… Et oui les quais longeant le Pô, i Murazzi, nous accueillent aussi pour danser jusqu’au bout de la nuit. Pour les plus underground, une adresse incontournable c’est le Bunker, un peu plus excentré mais unique. Selon notre mood du soir nous allons où le vent nous porte.

Si vous nous suivez un peu, vous savez que l’une d’entre nous est un désastre en orientation et ce qui fait que nous apprécions aussi Turin de nuit c’est ça : c’est plutôt petit pour une grande ville et c’est parfaitement quadrillé, on ne peut pas se perdre. Enfin sauf quand on essaie de retrouver des amis à une heure tardive et que l’on confond via Bertholet et via Bertola… C’est si vite arrivé un samedi soir ! (Les deux rues existent mais 2,6 km les séparent).

Malheureusement pour certains quartiers, le flou artistique et l’art abstrait l’ont emporté, les places citées ne sont donc plus reconnaissables sur nos clichés. (Ah mes aïeux ! La qualité de l’appareil photo laisse à désirer !).

« Une symphonie est une composition instrumentale savante, de proportions généralement vastes », voilà ce que Turin nous offre lorsque les derniers rayons du soleil disparaissent derrière la chaîne des Alpes, une symphonie de couleurs, de saveurs et de musique !

Retrouvez toutes nos bonnes adresses pour boire un verre et faire un aperitivo à Turin !

Alors, on vous a convaincu ?

Petit lexique :
Lavoro* : travail
Enoteche** : bars à vin

Cet article participe au RDV #HistoiresExpatriées organisé par Lucie sur son blog L’occhio di Lucie. Retrouvez tous les autres articles « Ma ville la nuit » sur son blog.

Histoires Expatriées blogueuse italie

Ciccia&Cerva - Auteur

Vous aimerez aussi

Comments ( 2 )

  • Thierry Pillaud

    Ça donne envie de venir !

  • Solène Boutheau

    Je dirais même entièrement convaincue 👍

Commenter l'article

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this