fbpx
Piazza Navona Rome en été
Juil 11, 2019

Roadtrip en Italie – Rome

Un mois de voyage à travers l’Italie, le récit.

Previously on Ciccia&Cerva’s blog…

En août 2014, nous décidâmes de sillonner les routes, enfin plutôt les rails de chemin de fer de l’Italie. Notre pass InterRails* pris pour une durée d’un mois en Italie, nous voici parties à l’aventure chez les Ritals ! 
Notre équipement de départ : deux valises. Une grande valise avec deux compartiments distincts pour nos vêtements entre autre. Valise avec quatre roues, qui dès notre arrivée en terre inconnue en perdra une. Merci Volotea. Et une valise cabine avec dedans notre matériel de camping. Nous avions décidé de dormir en toile de tente et nous sommes parties de France sans toile de tente. Ce fut un pari osé mais nous avons réussi !
Nous avons déterminé nos étapes à l’aide de Google Maps, et le petit bonhomme qui montre les endroits. Ouai à l’époque, on était comme ça, on ne regardait ni les blogs ni les guides touristiques !

Ainsi, notre parcours allait être :

  • Sardaigne, Alghero
  • Rome
  • Parco Naturale del Gargano dans les Pouilles
  • Venise
  • Florence
  • Cinque Terre

Rome, la ville éternelle – La ville où il fait très chaud en août !

Ciccia&Cerva
Monument Vottorio Emanuele Rome

Jour 6 – Débarquement sur le continent

Après une nuit fraîche sur le ferry, réveil à 5.00 du matin… Uffa!
Une fois arrivées, nous avons pris un bus direction Rome et sans encombres ! HOURRA ! 
Le camping Flaminio nous plait bien, on trouve un emplacement ombragé, parfait. Le camping est situé à une demie heure en métro du centre ville et franchement c’est assez simple de s’y rendre.
La journée commence “un peu trop beaucoup bien” et en effet, peu de temps après nous allons connaître nos premières déceptions…

Nous nous rendîmes dans le centre de Rome et là, catastrophe. Déception, oui déception totale. Les places principales sont sous les échafaudages : Piazza di Spagna et la Fontaine de Trevi cachées. Cachées ! Bon, il n’y a pas que ça à voir mais on commençait notre tour par là alors forcément ça “refroidit”. En revanche, la température, elle, ne refroidissait pas. Une chaleur à crever ! On finit par manger un bout de pizza Piazza Navona et ça nous réconcilie avec Rome. 

Déjeuner au calme Piazza Navona

L’après-midi, balade le long du Tibre, de longues heures de marche où nous avons pu découvrir des monuments absolument magnifiques. D’ailleurs, on n’a pas vraiment de photo de ce parcours, on a profité avec nos yeux. Puis, en 2014, Instagram n’était pas en plein boom alors à l’époque nous ne vivions pas encore à travers nos smartphones. Enfin, fallait-il encore avoir un smartphone ! On arrive sur la place Saint Pierre, avec le Vatican face à nous. Une merveille ! Le pèlerinage fut long mais ça valait le coup. On finit notre journée au camping où l’on est littéralement mortes !

Jour 7 – La Dolce Vita romaine

File d'attente pour le Vatican
En attendant la bénédiction du Pape

Nuit penchée, alors la journée commence par une étude très sérieuse d’un emplacement plus plat, oui nous aimons planter et dé-planter la tente ! Puis direction le Vatican, par une chaleur étouffante. Évidemment, lorsque nous arrivons au Vatican, une foule immense attend comme nous pour faire la visite. Entre la Chapelle Sixtine et la Basilique Saint Pierre, nous ne comprenons pas bien où est ce qu’il faut aller. Alors nous avons attendu dans une file au hasard. Et le sort a décidé que nous irions voir la Basilique Saint Pierre ! Petite information, pour la Chapelle Sixtine, il faut aller de l’autre côté, la file d’attente qui se trouve sur la place Saint Pierre c’est pour visiter la basilique. Maintenant vous le savez. Autre information, que vous prévoyez de visiter l’un ou l’autre en période touristique : d’avril à octobre donc, allez-y tôt le matin. En plus, la place est magnifique aux aurores. (Sinon, vous pouvez y aller en janvier, expérience vécue sous un magnifique soleil, en revanche il faisait frisquet mais pour le coup peu de monde à attendre et ce pour tous les monuments et musées de Rome. Le top !)

Place St Pierre vue de la coupole

La Basilique Saint Pierre et la Chapelle Sixtine, que dire : A VISITER !

Pause déjeuner à l'ombre

Pause repas au parc Savello, Calzone et Crostino sur l’herbe. Achetez de quoi manger avant car dans ce parc (info datant de 2014) on n’avons rien trouvé pour nous restaurer. Ce parc est vraiment très joli, déjà il y a de l’ombre et de l’herbe, puis une vue splendide sur Rome. Une fois rassasiées, nous repartîmes à la conquête de Rome, au Panthéon. Le Panthéon c’est cet édifice imposant, d’ailleurs c’est aussi le mieux conservé de la Rome Antique. Forcément, un endroit incontournable pour votre passage dans la capitale italienne.

Balade dans le parco Villa Borghese, qui ne pourra que vous enchanter… Nous avons manqué de temps pour tout visiter mais on vous conseille vivement, si vous le pouvez, de faire les visites car c’est vraiment très beau et chargé d’histoire.

Vie nocturne à Rome
Des bars à perte de vue

Le soir, nous décidâmes de sortir. Sortir, oui mais sortir où ça ? Telle est la question !
On commence par aller dans le quartier du Trastevere, dans une rue avec plein de petits bars à cocktail sympas. On passe un bon début de soirée, du monde dans les rues mais on trouve que la quartier est étrangement calme pour un vendredi soir. On décide alors d’aller sur les quais le long du Tibre (lungotevere), comme ça au feeling, car la veille nous avions vu plein de petite cahutes de toiles blanches, fermées, mais nous étions intriguées et nous nous sommes dit que peut-être étaient-ce des bars nocturnes ? Notre flair eut raison, à peine arrivées, nous voyions des bars à perte de vue et des foules de jeunes ! On passe d’ambiance boîte de nuit à salsa en deux minutes, the place to be pour passer une bonne soirée !

Ambassade de France by night
Ambassade de France by night

C’est alors que nous avons rencontrés deux romains, enfin l’un originaire de Naples et l’autre de Gargano dans les Pouilles. Commence alors une visite nocturne de Rome, de la Piazza Navona à l’ambassade de France, ils nous racontent la ville de Rome comme ils la vivent. Une nuit vraiment magique, seuls dans les rues, à rire, à déambuler et à rechercher des toilettes aussi ! Nous avons continué à traverser tout Rome pour trouver le seul bar ouvert non-stop pour aller aux toilettes. C’est Piazza Venezia que notre périple nocturne s’achève, assis sur un banc face au forum romains. Nous rentrons en bus de nuit au camping, exténuées (il est 6 heures du matin).

Jour 8 – Petit-déjeuner à base de café et de pizza !

Petit déjeuner au camping de Rome

10h du matin, on émerge. Oui, on était jeunes à l’époque et on pouvait ne dormir que 4 heures et repartir pour une journée de tourisme. Direction le Colisé, ahia ! La déception totale, le Colisé est sous échafaudages… La malédiction nous poursuit ! Tristesse, fatigue, nous décidons de ne pas visiter l’intérieur. Erreur ! Nous vous conseillons tout de même de visiter l’intérieur 😉
La journée continue à la découverte des églises, Rome est un musée à ciel ouvert. On vous conseille de rentrer dans les églises (épaules et genoux couverts), des merveilles à l’intérieur. Et il fait frais !

Nous finissons la journée Piazza del Popolo, où nous admirons le coucher de soleil face aux deux églises, Santa Maria in Montesanto et Santa Maria dei Miracoli. Un spectacle tout simplement.

Jour 9 – On pensait que le pire était derrière nous

Réveil 6h du matin pour un démontage de la tente express. Direction la gare où nous prenons le train de 8h14… (c’est très précis).
Pour conclure sur Rome, c’est très clairement une des plus belles villes que nous avons visité dans notre vie toute entière (vie de 28 années, ce n’est pas rien !) Par contre, on vous conseille vivement de ne pas y aller pour la première fois en plein été. Si vous y aller pour la première et que vous voulez visiter un maximum de choses, vraiment choisissez une période moins chaude et plus calme. Comme dit plus haut, en janvier, bien qu’il ne fasse pas chaud chaud, il faisait beau et c’était agréable de pouvoir se balader et faire les visites sans les hordes de touristes. Moins drastique, vous pouvez privilégier le printemps (mars/avril/mai). Quoi qu’il arrive, Rome est touristique et vous ne pourrez pas y échapper.

Les lieux que l’on a adoré découvrir : 

  • Basilique Saint Pierre
  • Chapelle Sixtine
  • Forum Romains
  • Monument à Vittorio Emmanuele II
  • Panthéon
  • Piazza Navona
  • Parco Savello
  • Parco Villa Borghese
  • Piazza del Popolo
  • Quartier Trastevere de nuit
  • Lungo Tevere de nuit également
Monument Vittorio Emanuele II
Monument Vittorio Emanuele II

Rome ne s’est pas faite en un jour et Rome ne peut pas se visiter en trois jours. C’est une ville magnifique et pour ce périple nous avions décidé de marcher dans la ville, découvrir Rome à ciel ouvert. Nous sommes par la suite retournées plusieurs fois pour la visiter de l’intérieur. Il nous est impossible de tout écrire sur Rome mais promis, un jour on prendra le temps de tout vous raconter !
Pour le récit du roadtrip, ce n’est pas fini… Suite au prochain épisode !

Ciccia&Cerva - Auteur

Vous aimerez aussi

Comments ( 10 )

Commenter l'article

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this