fbpx
Vue de Florence Panorama
Août 11, 2019

Roadtrip en Italie – Florence

Un mois de voyage à travers l’Italie : étape à Florence

Ponte Vecchio

Nous laissons les gondoles à Venise pour aller admirer la ville emblématique de la Renaissance et de l’art : Florence. Ville des Médicis, de Dante, de Michel Ange, Michelangelo pour les intimes, Florence se définie par la beauté, une ville aussi belle d’extérieur que d’intérieur qui a inspiré de nombreux artistes et en inspire encore de nombreux autres. Les plus grands symboles et chefs d’œuvres de la Renaissances s’y regroupent : La coupole du Duomo, la Naissance de Venus, le David…

Previously on Ciccia&Cerva’s blog…

En août 2014, nous décidâmes de sillonner les routes, enfin plutôt les rails de chemin de fer de l’Italie. Notre pass InterRails* pris pour une durée d’un mois en Italie, nous voici parties à l’aventure chez les Ritals !
Notre équipement de départ : deux valises. Une grande valise avec deux compartiments distincts pour nos vêtements entre autre. Valise avec quatre roues, qui dès notre arrivée en terre inconnue en perdra une. Merci Volotea. Et une valise cabine avec dedans notre matériel de camping. Nous avions décidé de dormir en toile de tente et nous sommes parties de France sans toile de tente. Ce fut un pari osé mais nous avons réussi ! Nous avons déterminé nos étapes à l’aide de Google Maps et le petit bonhomme qui montre les endroits.
Ouai à l’époque, on était comme ça, on ne regardait ni les blogs ni les guides touristiques ! 
Ainsi, notre parcours allait être :

Jour 18 – Réveil pluvieux, réveil heureux ?

Il est temps pour nous de quitter Venise, direction Florence ! Un voyage en train pas des plus reposants et finalement nous arrivons à destination. Nous posons bagages dans le seul et unique camping de Florence : Camping Michelangelo, ils étaient inspirés pour le nom ! Après moulte repérage, nous plantâmes notre toile de tente.
En dehors des incontournables, qui sont prévus pour le lendemain, nous avons ensuite déambulé dans les rues; Florence, est un musée à ciel ouvert et cultive son style. Même les panneaux de signalisation sont des oeuvres d’art.

L’art est l’essence même de cette ville, une beauté qui nous fait tourner la tête, à en avoir un torticolis. Cette journée-là, nous sommes allées faire un tour dans le centre ville de Florence, admirer le marbre tricolore de la Cathédrale Santa Maria del Fiore et fouler le sol de sa Piazza del duomo, saluer les nombreuses et sublimes statues de Piazza della Signoria, de la Seigneurie avant de nous rafraîchir devant la fontaine de Neptune (Poséidon pour les grecs). Les statues présentes inspirent le respect et l’admiration. Cette place est le cœur de Florence et fut le centre du pouvoir à l’époque des Médicis.  De nombreux chanteurs, aux voix d’opéra accompagneront vos balades dans la ville. Une inondation d’art pour combler tous vos sens.

Puis nous avons continué notre chemin, parcourant Piazzale degli Uffizi, traversant le fleuve Arno par le fameux et unique Ponte Vecchio, ancêtre de la galerie marchande de l’époque et peuplé encore aujourd’hui par orfèvres et bijoutiers. Le saviez-vous ? Si ces boutiques de luxe sont présentes sur ce pont, c’est principalement du au nez sensible des Médicis. Lors de leurs passages par le couloir de Vasari, ils ne supportaient pas les odeurs émanant des étals des boucheries, poissonneries et autres commerçants présents à l’origine. Ils n’ont alors autorisé que l’art noble à s’y installer. Paraitrait que l’argent n’a pas d’odeur…

Le soir, nous sommes ravies de voir que notre tente est sous un lampadaire qui éclaire beaucoup. Vraiment beaucoup. Ce camping est appréciable car pas très loin du centre ville, il y a même un bus qui y va, quand il passe (oui encore une aventure de bus qui ne passe pas et qui s’est terminé en auto-stop) mais l’inconvénient de ce même camping c’est qu’à l’époque il était situé près d’une grosse boite de nuit. Nous imaginons que c’est toujours le cas, alors voilà, sachez que vous aurez l’impression de dormir sur le dancefloor ! Ah non, on nous informe dans l’oreillette que ce camping est définitivement fermé. Vu le niveau des avis négatifs et celui des sanitaires, ce n’est pas un mal. Il n’avait pour lui que sa position. Mais on a beau être près du centre, si on ne dort pas la nuit c’est aussi fatigant que de devoir prendre le train, métro… Voir plus ! 
Un nouveau camping aurait vu le jour plus en contrebas et hors du centre, si vous y passez, dites nous ce qu’il vaut !

Jour 19 –  Journée visite de la merveilleuse Florence

Vue de Florence Panorama

Nous commençons la journée par l’émerveillement : la Piazzale Michelangelo nous offre une vue splendide sur le centre historique, la coupole en terre cuite s’imposant face à nous. Sur ce fameux promontoire se trouve la copie géante du David, surplombant et veillant sur Florence. Aux premières lueurs ou au coucher de soleil, l’harmonie des couleurs sur les toits florentins vous offrira des sensations uniques et inoubliables. 

Nous descendons ensuite découvrir la ville. A pieds. Nous conseillons de prendre le bus surtout lorsqu’il fait très chaud… De la Place Michelangelo, nous passons par le quartier San Nicolo avant de traverser l’Arno et nous perdre dans les ruelles florentines.

Nota bene :

Comme partout en Italie, prévoyez de quoi vous couvrir les épaules et les genoux car sans cela il vous sera impossible de rentrer dans beaucoup de lieux en Italie notamment les lieux de culte, qui bien que nous ne soyons pas croyantes sont quand même des lieux à l’architecture incroyable et donc à ne pas manquer. N’hésitez pas à pousser les portes des églises sur votre chemin.

Nous continuons donc la journée avec la visite de la galerie des Offices. Cette galerie est d’une immensité spectaculaire. Tellement d’œuvres à voir, nous y avons passé des heures et des heures mais bon il faut aussi dire que nous adorons ça ! On conseille de prévoir une demi-journée, nous avions sous-estimé la valeur de cette galerie. Chaque pièce est sublime et vous enchante. 4 ans après, nous n’avons toujours pas les mots pour la décrire, cette galerie elle se vit.

Nous poursuivons par un aperitivo, un mojito est toujours le bienvenu après cette journée culturelle. Nous retournons ensuite dans nos quartiers, épuisées. Sachez que la tente s’est transformée en igloo vers 5h du matin… Les températures ne sont plus celles qu’on avait connues.

Jour 20 – Les nuits sont courtes

Balade dans le cloitre au calme Florence

Réveil difficile, la musique de la boîte de nuit nous a bercé jusqu’à 4h du matin avant de nous laisser dans les bras, non pas de Morphée, mais du dieu Eskimo! Au bar du camping, plus de « brioche », croissant brioché, ce sera donc café et basta, la journée commence bien. Nos voisins allemands sont très bruyants et d’après nos écrits, non seulement leur voiture est garée quasiment sur notre toile de tente mais en plus ils utilisent notre fil à linge… Un comble !
Mais rien ne nous arrête, on ne se laisse pas abattre ! Achat de panini et direction les jardins derrière l’université : Giardini dei Semplici et della Gherardesca. On recherche toujours des petits coins de nature au calme et après la nuit agitée, nous en avions besoin. 

le David chef d'oeuvre Florence

L’après midi nous nous rendons à la Galleria dell’Academia. Car nous ne pouvions visiter Florence sans le saluer, lui, l’Homme de Florence. Mais qui ? Enfin nous le voyons… Le légendaire, le fameux, le célèbre, le grand, l’unique… Le David ! Et sans échafaudage s’il-vous-plaît ! La pièce maîtresse de la Galerie. La finesse de ses traits et ses détails vous fascineront. 

Pour nous remettre de nos émotions et reprendre des forces, nous finissons par boire un spritz au Café dell’Ambrogio. Aperitivo bien évidemment avant de déambuler à nouveau dans les rues de Florence. La découverte de la ville by night est un régal ! Nous nous laissons envahir par la douceur florentine et une balade le long de l’Arno avant de rentrer au campement.  

Jour 21 – Cette journée est déclarée « journée de m**** officielle »

Avec un nom pareil, vous rêvez de savoir ce qui nous est arrivé n’est-ce pas ? Ne vous inquiétez pas, vous le saurez très prochainement !

A voir à Florence :

  • Galleria degli Uffizi
  • Couloir de Vasari et Jardins de Boboli pour vous y perdre comme dans Inferno, la suite de Da vinci Code
  • Galerie de l’Académie pour admirer David et les nombreuses sculptures lui tenant compagnie.
  • Piazza della Signoria

Musée gratuit pour les moins de 26 ans le lundi ;

Cinq musées municipaux sont impliqués à Florence. Ils permettront aux jeunes de 18 à 25 ans d’entrer gratuitement: 

  • le Palazzo Vecchio, 
  • le musée Novecento sur la place Santa Maria Novella, 
  • le musée Stefano Bardini sur la Via dei Renai, 
  • la chapelle Brancacci sur la Piazza del Carmine
  • et la fondation Salvatore Romano, situés à côté de la basilique de Santo Spirito. 

Les moins de 18 ans quant à eux ont droit à une entrée gratuite tous les jours.

Florence en Roadtrip
Petit bonus :
Tels de vrais Florentins, rendez-vous à Fiesole, commune surplombant la vallée de l’Arno et la ville de Florence. Le bus 7 devrait vous y porter. Parcourez sa promenade sous le couvent Saint-François, ou admirez le panorama depuis la terrasse de la place principale, au centre ville.

Florence est petite en terme de superficie, tout se fait à pieds, ou pour les plus téméraires et dotés du sens de l’orientation, en vélo. Nous vous conseillons toutefois de réserver vos entrées pour les musées incontournables. Certes, il y aura du monde, mais vraiment, ces musées sont en compétitions avec le Louvre, il y a du niveau pour régaler vos iris ! Pour réserver cliquez ici

Les belles découvertes de Florence

Florence c’est une très jolie ville qui vaut vraiment le détour et mérite que l’on s’y arrête plusieurs jours. Il y a les incontournables comme le Ponte Vecchio, la Galerie des Offices, la place de la Signoria, les jardins de Boboli, le couloir de Vasari et bien d’autres. C’est une ville très touristique et cela peut devenir rapidement fatigant. Nous avons décidé d’y rester trois jours pleins pour voir le plus important mais bien évidement nous avons prévu d’y retourner car c’est une ville incroyablement riche d’histoire et de culture.

Ciccia&Cerva - Auteur

Vous aimerez aussi

Comments ( 5 )

  • Pingback:Roadtrip en Italie, préparation et conseils ! | Ciccia&Cerva

  • Pingback:Roadtrip en Italie - Les Cinq Terres | Ciccia&Cerva

  • Manon

    J’avais beaucoup apprécié cette ville, c’est clair que pour les amateurs d’art il y a de quoi faire !

  • Lindsay

    J adore les panneaux!!! Par contre, le risque des roadtrips pendant la haute saison, ce sont les vacanciers relous qui augmentent d une façon surprenante! :/ je compatis 🙁

    • Ciccia&Cerva

      Un roadtrip en Italie en août c’est clairement pas la bonne idée mais malheureusement c’est souvent à cette période que l’on a nos vacances… Comme les autres vacanciers!
      Il suffit d’un peu de patience, après tout nous sommes nous aussi des touristes 🙂

Répondre à Lindsay Annuler la réponse

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this