fbpx
le David chef d'oeuvre Florence
Sep 28, 2019

Hommes italiens, la rencontre amoureuse

Ah les hommes… Italiens de surcroît !

la rencontre amoureuse avec un italien

On ne sait pas si c’est nous qui sommes extrêmement malchanceuses ou si ce sont les hommes italiens qui ont des soucis avec les relations amoureuses mais le résultat est le même : jusqu’à présent impossible de créer une relation stable et saine. D’ailleurs, est-ce lié exclusivement à l’homme italien ce soucis ? Rien n’est moins sûr. Mais vivant en Italie depuis plusieurs années, nous parlerons de ce que nous connaissons. Voici donc notre récit sur les hommes italiens et les rencontres amoureuses !

On en profite pour dire que nous participons au Rendez-vous Histoires Expatriées et ce mois-ci c’est Barbara, blog Hilo Rico qui en est la marraine ! Le thème du mois de novembre est : les relations amoureuses. Cet article colle parfaitement au rendez-vous donc !

ACTE I – La rencontre

On ne saurait vous donner des conseils pour rencontrer des italiens, à part peut-être : vivre en Italie ? Bref, on va arriver directement à la phase “vous vous êtes croisés, il vous propose de boire un verre” ou encore “vous avez matché, il vous propose de boire un verre”.
On va donc boire ce fameux verre. Vous n’êtes pas particulièrement stressée car si comme nous vous enchaînez les histoires qui ne servent à rien, vous êtes plus ou moins “rodées”.

Info : 90% de chance que monsieur vous offre votre verre, ils sont comme ça les italiens !

A partir de maintenant, deux routes s’offrent à vous: 

  1. Il ne vous plait pas plus que ça et vous ne donnerez pas suite.
  2. Il vous plaît bien, il a de la conversation, vous vous trouvez des points commun et physiquement, pas mal du tout ! 

Fin de soirée, restons dans l’optique de l’option 2, la plus sympa, le garçon vous plaît. Il vous raccompagne jusqu’à notre voiture, devant chez nous, à un arrêt de bus et là, dans un cas sur deux, il tentera de vous embrasser. Dans un cas sur deux il vous fera tout simplement la bise. Statistiques réalisées par la Direction Générale de Ciccia&Cerva.

A ce stade, deux nouvelles options:

  1. Il ne vous écrira plus jamais, auquel cas vous avez simplement perdu une soirée de votre vie.
  2. Vous vous écrivez les jours qui suivent et planifiez le second rendez-vous !

ACTE II – Les rendez-vous suivants

la rencontre amoureuse avec l'homme italien

Alors là, l’acte II, c’est plutôt sympa, car l’homme italien pendant ces rendez-vous vous fera sentir reine. Vous aurez l’impression d’être écoutée, comprise, enfin un homme s’intéresse réellement à ce que vous dites, vos valeurs, vos convictions… Vous partagez des discussions animées ou vous parlez de tout, vous avez plein de points commun, ça fait du bien ! Les premiers rendez-vous, vous êtes encore en phase de repérage puis tranquillement vous vous laissez aller car lui, il est littéralement à fond ! Ça fait plaisir de voir un homme qui sait ce qu’il veut. Messages par ci, restaurants par là, gestes attentionnés en veux-tu en voilà ! Oui parce que l’italien est tactile, rappelons-le ! 

Plus les semaines passent et plus vous le sentez bien ce début de relation ! #OnYCroit

ACTE III – La fréquentation

Tout va bien dans le meilleur des mondes… Ah oui ? Est-on sûre ?

couple avec homme italien
On a trouvé le prince charmant ! Hourra !

On se retrouve donc dans une bulle, on se voit en semaine, on fait des aperitivi, suivi ensuite de nuit relativement courtes qui vous feront arriver au travail avec une tête de zombi. Mais ne serait-ce pas les prémisses de l’amour ? Notre cœur commence à chavirer. En plus, l’homme italien nous fait nous sentir une princesse, aux petits soins, il nous propose même d’aller visiter un château, de partir en excursion hors de la ville ou encore d’aller en weekend à (insérer le nom de la ville que vous souhaitez). On exulte ! C’est lui, ça y’est, on a enfin trouvé un garçon qui vaut quelque chose ! A ce moment précis, vous en parlez à vos copines, car vous en êtes sûre, il est différent. C’est un italien différent donc.

ACTE IV – Le début de la fin ou la fin du début, comme vous préférez !

Alors, vous, enfin nous, évidemment on est déjà en train de regarder les horaires d’ouverture de la Villa Regina ou encore checker les trains pour aller à la mer, genre… Le weekend prochain ! Mais c’est étrange car lorsque l’on parle de dates précises, nous avons en retour qu’une réponse vague. Comme une sensation étrange que ce n’était que des paroles en l’air. Sauf qu’à ce stade là, vous n’avez pas envie de voir cet aspect alors vous croyez bêtement ses excuses. A cet instant, la plupart des personnes attendent patiemment en fermant les yeux. Nous on doit vous avouer qu’on est plutôt l’inverse. Plutôt bulldozer ! 

Car franchement, le type qui lance l’idée de “oh oui j’aimerais tellement passer un weekend  à la montagne avec toi” puis, qui ensuite, ne met rien en œuvre pour que ça se réalise malgré nos différentes tentatives de “oh oh tu te réveille Apollon ?” ça sent sacrément mauvais et pour cause… Arrive LE fameux moment ! A titre informatif, ce moment arrive environ au bout de deux / trois mois de fréquentation lorsque vous mettez les pieds dans le plat comme on dit. L’amour dure trois ans en version italienne ça donne l’amour dure trois mois. Ça dépend aussi de votre degré de patience 😉

Bref, nous y voici, le tant redouté moment, celui où tout va s’écrouler comme un château de cartes. En plus, sachez que ça sera de votre faute. Bah ouai, fallait pas mettre la pression comme ça !

les hommes italiens en couple
Oh madonna santa barbara !

Nous allons tentons de résumer au mieux selon les différents cas de figures rencontrés :

  • Le coup classique

Plus de nouvelles, il disparaît de la circulation en ne répondant plus aux messages ou vaguement du style “je ne peux pas te donner ce que tu souhaites” ou “tu me mets la pression” (oui parce que demander si ça lui dit d’aller faire une balade samedi après-midi, c’est une sacrée pression pour un seul homme). Bon, a-t-on besoin de s’épancher plus sur la question ? Je ne crois pas. Mais le classique est également le plus répandu. C’est le jeu ma pauvre Lucette !

  • Le “je ne veux pas m’engager”

Celui-là c’est quand même le cas le plus dramatique (pour lui) et surtout le plus incompréhensible. Alors c’est certain que nous avons tous notre idée d’une relation, du couple et tous des aspirations différentes pour notre futur à deux. Mais si comme nous, vous ne savez même pas où vous vivrez dans un an, la question de s’engager telle qu’il semble l’entendre, c’est à dire : maison, mariage, enfant (ou variante chien, oui les italiens adorent les chiens) n’est clairement pas la priorité. Et cela, vous l’avez bien sûr dit pendant les premières phases de connaissance, quand l’homme était si attentivement à votre écoute. Néanmoins, il a oublié vos heures de discussion et lui aujourd’hui il ne veut pas s’engager. Vous, vous voudriez savoir si vous pouvez vous faire confiance mutuellement, savoir s’il tient à vous et lui dire oh combien votre petit cœur bat pour lui. Mais lui il est dans un autre mood, la relation lui convient comme elle est actuellement, c’est à dire se voir une fois à deux fois par semaine chez lui, sans avoir de compte à rendre à personne… Et surtout pas à vous ! Et ce cher jeune homme ne comprend d’ailleurs pas pourquoi vous venez tout gâcher. Pour lui commencer une relation c’est synonyme d’engagement sur le long terme et lui c’est un homme libre !  A bon entendeur…
Pour éviter tout malentendu ou fausse excuse pour lui pardonner et garder espoir, il faut comprendre la phrase de cette manière : « je ne veux pas m’engager avec toi ».

  • Le “je suis perdu”

Au début il vous a adoré, vous aviez tellement de qualité, indépendante, différente, joyeuse (complétez avec tous les adjectifs que vous voulez) mais aujourd’hui il est perdu, il ne sait pas ce qu’il veut et puis finalement il ne ressent pas “le truc” et donc il préfère en rester là. Du jour au lendemain sans préavis, sans signe avant-coureur. Votre amie « culpabilité et remise en question » vous tiendra compagnie mais tranquille… En réalité, c’est comme si nous avions à faire à l’homme qui cherche la femme de sa vie. Et de toute évidence, ce n’est pas nous qui sommes nommées pour le rôle. Enfin, avait-on vraiment envie d’être la femme de sa vie ? Ça on ne le saura jamais vu que l’amourette s’est terminée à la vitesse de la lumière !

Voilà, l’histoire est finie

les hommes italiens en amour

En résumé, l’homme italien (mais peut-être pas seulement italien ?) donne l’impression de se moquer de nous à sortir le grand jeu pour nous séduire puis à lamentablement s’enfuir lorsque le jeu devient un peu plus “dangereux”. Alors, recherchent-ils la femme de leur vie, celle qui remplacera la mamma dans leur cœur ? Ou bien sont-ils juste des flemmards qui préfèrent s’amuser de temps en temps et rester tranquilles le reste du temps ? Ou encore des froussards qui ne veulent plus souffrir ?

Restons rationnelles, voici les italiens en chiffres :

Concluons sur des données précises, l’Italie fait partie des pays qui comptent le plus de célibataires en Europe avec 29% de “single” et maintenant nous savons pourquoi ! Sans compter, qu’en Italie, le taux de croissance démographique est négatif (-0.16%) par an, c’est à dire que le taux de natalité est plus faible que le taux de mortalité. Si on y regarde de plus près, cette croissance démographique négative ça risque de poser de sérieux problèmes pour l’avenir du pays…
Ah bah oui mais que voulez-vous, si les mâles ne veulent pas assurer la survie de l’espèce aussi !
PS : parfois, vu les spécimen, c’est peut-être mieux comme ça !

Toutes les informations nécessaires à l’écriture de l’article proviennent d’une étude menée sur un échantillon d’homme italiens âgés de 27 à 32 ans provenant de diverses régions d’Italie. Ouai c’est une enquête plutôt sérieuse et dont on se serait bien passé !

Comment le dit si bien une amie à nous, il faut bien leur demander tout de suite “mi vuoi scoprire o scopare” ? Littéralement “tu veux me découvrir ou coucher avec moi”… Au moins, ça met les points sur les i !

Ah ces hommes (italiens) ! Ils ont le don de nous mener en bourrique. Mais rassurez-vous, nous ne désespérons pas et puis, il faut reconnaître que cela nous donne matière à raconter sur le blog. Pour qui pensait trouver du soutien en matière d’hommes italiens en amour, nous sommes au regret de vous annoncer que la quête sera longue et fastidieuse. Allez, vous qui nous lisez, si vous avez eu des expériences similaires, racontez-nous !

Ciccia&Cerva - Auteur

Vous aimerez aussi

Comments ( 16 )

  • Barbara

    Je connais bien l’homme caméléon…. juste le temps qu’il faut, juste le temps d’ouvrir ton ptit cœur et….. ciao! Je suis une récidiviste 😂😂😂😂

  • Pingback:Comment gérer une relation à distance - Le vent en poulpe Le vent en poulpe

  • Alexienne

    Je me demande si mes courtes histoires précédentes n’étaient pas avec des Italiens du coup :p
    Le truc du non engagement, j’ai l’impression que c’est très générationnel ^^ » et que ça dépasse un peu l’Italie ^^
    Mais je suis sure qu’il y a des italiens (ou autre) qui sont ready (ou qui vont le devenir) et qui vous emmèneront à la montagne 😉

  • 3 kleine grenouilles

    J’ai bien aimé cet article et n’étant jamais sortie avec un Italien, j’en ai beaucoup appris. En même temps, je crois que c’est assez répandu comme comportement. au-delà des frontières italiennes.

  • Pingback:Les relations amoureuses en Allemagne - 3 kleine grenouilles

  • Pingback:Les italiens, rapports sexuels et préservatifs | Ciccia&Cerva

  • Pingback:Les mots et les expressions en italien | Ciccia&Cerva

  • Maëva's Mapa Mundi

    « L’amour dure trois ans en version italienne ça donne l’amour dure trois mois » 😂 magique. Désolée pour vos déboires, mais au moins ça fait un chouette article !

    • Ciccia&Cerva

      Il vaut mieux en rire et puis en effet, ça nous donne matière à raconter!

  • Elodie

    Vous m’avez fait mourir de rire, bravo pour cet article vraiment drôle ! En Allemagne, mes amies me racontent un peu la même chose à l’exception que l’Allemand est pragmatique et donc ne vous invitera probablement pas !!!!

    • Ciccia&Cerva

      Ahah en Allemagne c’est double peine! Blague à part, on se rend compte en discutant que ce non-engagement ça ne se révèle pas être seulement italien mais bien commun aux hommes de cette tranche d’âge. Merci pour ce témoignage outre rhin!

  • Flo

    Salut !
    Je t’ai lue via le café des blogueuses et j’ai trouvé cet article intéressant… et rafraîchissant, aussi, ton écriture est très agréable et fait sourire, même si le sujet ne prête pas qu’à sourire, malheureusement.
    J’ai l’impression que tu décris un comportement masculin qui est, hélas, plus répandu qu’au sein des frontières italiennes.
    En ce qui me concerne, je me rends compte que mes rencontres amoureuses ne sont pas celles qui, disons, prédominent de nos jours. Mes amoureux ont toujours été des amis d’amis, des gens que j’ai rencontrés dans un cercle amical, qui sont devenus des amis avant d’être des amours et je pense que la relation ainsi est très différente.
    Mais mes copines, qui rencontrent leurs hommes en soirée, ou via des sites ou applications, me décrivent en France souvent le même genre de comportement de la part d’hommes de la tranche d’âge que tu décris.
    Je pense que l’engagement dans une relation, et je parle bien juste d’engagement amoureux, pas de mariage et d’enfants, est une valeur de plus en plus compliquée de nos jours, et pas seulement pour les hommes…

    Cependant, je suis tombée sur cet article, que j’ai trouvé très très intéressant sur les hommes italiens, qui fait parfaitement écho à ton propre article, et on peut en conclure qu’il y a effectivement quelque chose de spécifique à la culture italienne :
    https://www.lexpress.fr/styles/psycho/l-amour-a-l-italienne-est-ce-vraiment-la-dolce-vita_1807403.html
    J’espère que ça t’intéressera de le lire et de te rendre compte que ton ressenti est très largement partagé.

    Merci en tout cas, de nous avoir partagé cette expérience et ces constats. En vous souhaitant de trouver le bonheur, quelle que soit la forme qu’il prendra !

  • Andréa

    Et bien je suis extrêmement chanceuse avec mon italien du coup. Après 4 mois ensemble (relation distance) je suis partie 10 mois en Irlande et aujourd’hui me voici à Modene avec lui, on cherche notre appart!
    Le début de votre article m’a fait rire car effectivement cela s’est passé ainsi, rencontré lors d’un week-end à Nimes il m’a payé un verre, m’a embrassé étc puis on n’a plus arrêté de se parler, et encore aujourd’hui je me sens comme une princesse et la plus chanceuse du monde (de mon avis 😂) avec lui 😊

    J’espere que vous trouverez votre italien idéal 🤞🏻

  • Lucie

    Je me demande si ce que vous décrivez n’est pas générationnel, parce que ça me rappelle pas mal d’histoires racontées par les personnes interviewées dans le podcast « il faut qu’on parle » que je vous conseille d’ailleurs.
    Moi j’ai eu des histoires longues avec 3 italiens (dont une en cours depuis presque 6 mois, attenzione) et je n’ai vécu cette dynamique là qu’une seule fois (avec un 4e spécimen donc), je ne sais pas si j’ai de la chance ou si c’est une histoire de caractère. Une de mes amies dit souvent aussi que les hommes en Italie ne prennent pas d’initiatives et sont très peu dragueurs. J’ai l’impression que c’est assez vrai même si dans ma petite expérience c’est différent.
    JE vous conseille pour rire un peu d’aller lire les articles d’une cocotte à Rome qui explique comment pécho un italiano et qui fait beaucoup rire !

    • Ciccia&Cerva

      On pense aussi que c’est générationnel car on vit ces expériences en Italie mais on entend le même genre de récits de nos copines restées en France… Bravissima pour tes relations longues avec des italiens, il faudra que tu nous fournisses le manuel 😉 On avait adoré l’article d’une cocotte à Rome, d’ailleurs pourquoi pas rajouter un lien vers son article pour ne pas décourager nos lectrices (enfin…) !

      • Lucie

        Dans un cas c’était un ami qui est devenu un amoureux donc c’est différent.. dans le deuxième c’est moi qui ai un peu rongé mon frein pour accepter son caractère quitte à être en couple (c’était débile) et dans ce troisième cas j’ai l’impression d’avoir vécu pour la première fois de ma vie une vraie grande rencontre avec qqun qui me correspond vraiment, donc pas de manuel 😂 par contre j’ai l’impression que pour les italiens (et sûrement pas que pour eux) sites de rencontres égale relation à faible investissement émotionnel (RFIE)…

Commenter l'article

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this