visiter la toscane en vespa
Avr 23, 2019

Deux jours en Toscane et en Vespa !

visiter valdera en toscane

Au guidon de notre Vespa, on vous emmène à la découverte de la Valdera en Toscane ! Visiter la Toscane, en voilà un joli périple à faire en Italie. Qui ne rêve pas de fouler les pavés de Florence, la terres des Médicis, de tenter de redresser la tour de Pise ou encore d’admirer ces maisons aux sublimes couleurs terres de Sienne. Mais aujourd’hui, on vous propose un parcours plus nature, une aventure moins connues des touristes, une épopée hors des sentiers battus. Nous vous emmenons dans la région de la Valdera, à trente minutes de Pise et trente six minutes (c’est précis) de Livourne sur le bord de mer.

La Vespa de Pontedera

Elle a une taille de guêpe !

Alors commençons par la base, la Vespa. Doit-on vraiment vous présenter cette icône? Ligne de Scooter créée par la société Piaggio & Co, la Vespa doit son design à Corradino D’Ascanio. Pensée avant tout pour répondre aux nouveaux besoins de mobilité d’une partie de la population s’émancipant : la femme. Et oui messieurs, la Vespa doit donc son design incurvée aux femmes. Vespa, ça veut dire guêpe en italien ! Pourquoi ce nom ? La légende raconte que Enrico Piaggio se serait exclamé : “Elle a une taille de guêpe !” Parlait-il vraiment du scooter ? Mystère ! Mais une deuxième version narre que son nom serait une référence à son moteur qui ressemblerait au “doux bourdonnement” d’une guêpe. La Vespa naît donc à Pontedera, en Valdera. Vous pourrez d’ailleurs y visiter le musée consacré à la Vespa et autres véhicules de la marque. Notamment l’Ape, qui pour la petite histoire veut dire abeille !
Bzzzzz! Là on ne sait pas si le nom vient d’une rencontre avec Maya ou non.

Maintenant que l’on vous a bien mis dans l’ambiance, andiamo !

Premier jour en Valdera, mais où va-t-on ?

Muni de votre Vespa… ah ! On nous dit dans l’oreillette que vous n’avez pas de Vespa. Ah bah oui… Alors avant toute chose, munissez-vous d’une Vespa ! Enfin on ne vous oblige à rien mais vu que l’article s’appelle “deux jours en Toscane et en Vespa” on imagine que vous voulez voyager sur deux roues 🙂 Au préalable donc, louez votre Vespa, il y a évidemment pas mal de magasins de location aux alentours de Pontedera, la ville la plus importante de la Valdera. Nous, nous avons la chance de voyager en Vespa avec Andrea et Giando de VALDERA IN VESPA, deux passionnés de leur région vraiment super sympas ! (plus d’infos en fin d’article).

Bref, ça y’est, le casque sur la tête, les fesses sur la Vespa, cramponnez-vous au guidon ! Baissez la visière, vous allez en prendre plein les yeux ! (paysage comme moucherons)

Et par quoi est-ce qu’on commence la visite ?

Lari, son joli bourg et son château

Lari c’est ce petit bourg si charmant et coloré, vraiment typique de ce que l’on peut s’imaginer de la campagne toscane. Perchée à 130 m d’altitude, Lari sent bon le blé. Pourquoi ? Vous le découvrirez assez vite. Allez boire un café au bar du coin, vivez la vie sereinement, observez les gens vivre. Vous y trouverez tous les commerces nécessaires à la survie en Italie, un café, une charcuterie et une entreprise familiale de fabrication de pâtes. Simone (attention c’est l’équivalent de Simon en France, ne vous attendez pas à voir débarquer tantine Simone) affine ses saucissons dans les anciennes caves du château. Vous pourrez d’ailleurs en profiter pour faire quelques emplettes car les commerçants sont vraiment sympathiques et sont très heureux de faire découvrir leur quotidien.
Vous êtes curieux de voir comment se font les vrai pâtes ? Pas les Lustucru ou autre Panzani, non la vera pasta ! La famille Martelli vous révélera presque tous les secrets de ce qui fait la buona pasta. Des visites sont possibles dans la petite usine familiale, spaghetti, macheroni, fusilli et penne n’auront plus de secrets pour vous après ça. D’ailleurs vous savez vous la différence entre blé tendre et blé dur ?

Une fois ce mystère résolu, rendez-vous tout en haut pour une petite visite du château dei Vicari. Vous aurez vite fait le tour mais il est très mignon et offre un panorama à ne pas manquer. De part sa situation géo-stratégique, le fort de Lari était au moyen-âge un important centre politique. Les emblèmes des plus importantes maisons de l’époque, dont celui des Medicis, ornent encore la cours centrale. La justice était rendu en ce lieu. Des animations redonnent vie aux salles d’interrogatoire et cachots. Que ceci soit dit et écrit !

Lorsque vous que fini d’admirer les maisons jaunes de ce bourg si charmant, vous repartirez au guidon de votre Vespa.

J’ai faim ! Où manger ?

Là, s’offre deux alternatives à vous.

Number 1 : option Trattoria, la cuisine de la mamma

Si vous avez envie de prendre votre temps de manger, on vous conseille “La bottega di Canfreo”, une petite épicerie-restaurant nichée au cœur de la ville de Lari. Simonetta vous cuisinera une farandole de spécialités de la région. Le lieu vaut le détour et leur cave mamma mia… Pour la digestion, on vous propose une sieste dans les bois du temple de Minerve.

Number 2 : l’option champêtre, le pique-nique
On vous propose un pique-nique à l’ombre des grands chênes verts du temple de Minerve à Montefoscoli avant de vous diriger vers Palaia pour une petite visite au cœur des ruelles pleines de charme.

Temple de Minerve

Temple de Minerve en Toscane
Temple de Minerve

Un temple ? C’est quoi encore cette histoire ? Ce temple maçonnique vous révélera ses mystères si vous prenez le temps de l’observer. Il est dit que le célèbre médecin Andréa Vacca, réputé pour soigner les calculs rénaux, y effectuait ses autopsies, encore interdites à l’époque. Mais pourquoi maçonnique alors ? Les assemblées maçonniques avaient également lieu dans cette bâtisse, à l’abri de tous regards. Un lieu bravant tous les interdits et entourés de mystères donc. On vous rassure, pour un pique nique l’atmosphère est bien champêtre. Allez, encore une petite légende avant de reprendre la route ? Ce médecin aurait croisé la route de l’auteure Mary Shelley et ne serait pas étranger au personnage de Frankenstein… On vous laisse faire des recherches !

Si vraiment vous avez la foi, après avoir eu le foie (petite remarque sur le français bien compliqué ma foi), alors enfourchez le bolide en direction de Palaia.

Palaia et Colleoli

A boire tavernier !

ponce boisson toscane
Ponce !

Palaia est une de nos plus belles découvertes. C’est une bourgade étrusque perdue dans la nature qui conjugue toute la beauté de la Toscane. On vous conseille d’aller jusqu’à son hameau Colleoli, outre la drôlerie du nom, la route qui y mène vous mettra des étoiles dans les yeux. Une fois rendu dans ce hameau, arrêtez-vous au bar “Circolo Recreativo” et demandez un « Ponce ». Attention, ce n’est pas un simple café, buvez-le avec modération. D’ailleurs on ne vous dira ni comment on le prononce, ni ce qui le compose. Le Ponce, ça se boit, ça se vit !

Deuxième jour en Valdera, la suite !

Selon vos envies, composez ! Non on ne vous parle pas de musique, bien que le ronronnement du moteur de la vespa vous accompagne encore.

Option n°1 : Respirez l’Histoire rurale !

Montefoscoli

Montefoscoli en Toscane

Un petit voyage au coeur de la campagne avec le Musée de la civilité paysanne, une bâtisse dont les fondations remontent aux années 1500. Riccardo vous fera découvrir l’ancien frantoio où étaient pressées les olives, également la cave au fond de la cascina (grange en français), les pressoirs pour récolter le précieux breuvage (vous avez vu juste, le vin) ainsi que sa porte “blindée” d’époque pour protéger l’or vert, l’huile d’olive. Cet endroit regorge d’histoire, de passage secrets et de légendes. Riccardo est un passionné, un narrateur hors pair, il vous transporte à travers l’histoire de cette dépendance d’une famille noble. Une famille qui ne vous est d’ailleurs pas inconnue. Juste au dessus, la demeure du médecin de Napoléon. Des merveilles s’y cachent encore dans l’ancienne bibliothèque. Ses instruments de médecine. Oui, c’est bien celui qui a fait construire le temple de Minerve, vous voici dans la demeure de Monsieur Andrea Vacca.

Forcoli


Au retour arrêtez-vous à Forcoli. L’ancien laboratoire de la Grapperia Morelli a été réhabilité en un musée du village (ah voilà on vous parle de grappa vous êtes tout de suite plus attentifs !). En face du café du bourg, Florio, le premier détenteur de licence de Kart d’Italie vous ouvrira les portes de son mythique atelier sur demande… Si ce n’est pas l’heure de lire son journal dans sa mythique Fiat 500 !

Option n°2 : Sur les pas de la mythique Vespa !

Musée Piaggio

Piaggio c’est la Vespa mais pas que ! Découvrez dans ce musée l’histoire des bolides qui ont fait l’histoire de Piaggio, ainsi que ses divers déménagement au fil des ans pour finalement revenir à Pontedera. Le musée a été établi dans les anciennes archives de l’usine qui s’étendait auparavant sur une bonne partie de la ville.

Pontedera

Après le monde du cyclomoteur, si vous appréciez l’art moderne, faites un petit tour dans le centre ville, de nombreuses expositions temporaires sont proposées en plein air et ses murs se colorent de fresques, le street art réhabilite les anciens lotissements des ouvriers de Piaggio. En juillet, la ville s’anime pour le festival Sete Sois Sete Luas, un festival international qui implique une dizaine de pays et une trentaine de villes. Un mix de culture, de musique et d’art qui vous émerveillera.

Point de chute : Buti !

Oui on cherche à vous faire tomber… Mais simplement sous le charme d’une bourgade. Et puis vous devriez arriver à l’heure du déjeuner si nos calculs sont bon. Alors Traversez la vallée et direction Buti. Ce village a servi de lieu de tournage pour le film « Napoléon (et moi) » non pas avec nous, mais avec Monica Bellucci et Daniel Auteuil. Vous n’avez pas forcément la référence mais nous on vous le dit : ce n’est pas pour rien qu’ils sont venus ici. Un calme et un paysage magique, le tout dans une atmosphère médiévale. Buti est surplombée par la Villa Medicea et l’imposant château Tonini. Laissez vous bercer par son atmosphère tout en dégustant les plats servis à l’Osteria Ribé. L’après-midi, flânez dans cette jolie ville, partez à sa conquête !

Visiter Buti en Toscane

In fine, la Valdera c’est ça, un terroir, une histoire, un paysage, vous vous sentirez comme à la maison. Finalement, toute la Valdera est illustrée par son petit café corretto, le Ponce. On ne peut la décrire, elle se découvre, se respire, se déguste et se laisse admirer. C’est une région faite pour tous les sens et dont l’accueil de ses habitant vous mettent du baume au cœur. Vous vous sentirez apaisés après un séjour dans cette vallée.

Cet article fut long mais intense, si vous êtes arrivés jusqu’ici, voici maintenant le résumé avec les informations utiles 😉

Toutes les infos utiles ici :

Louer une vespa :

http://www.valderainvespa.it/
Valdera in Vespa c’est l’aventure de deux amis, Andrea et Gian Domenico, passionnés de vespa évidemment mais surtout de leur terre, natale pour l’un, adoptive pour l’autre. Ils vous conteront son histoire à travers l’histoire de ses habitants. Un pari réussi, ils vous transmettent leur passion avec un tel enthousiasme, n’hésitent pas à aller voir la figure du village pour lui faire ouvrir son atelier de kart… Vous aurez l’impression de faire parti de leur famille en un tour de vespa !

Contactez-les par e-mail pour les renseignements tarifs. Tout est encore en lancement mais ça n’empêche pas moins qu’ils sont super professionnels !

E-mail: info@valderainvespa.it

Manger à Lari :

La Bottega di Canfreo : https://www.labottegadicanfreo.it/

Simonetta, Federica, Lucia e Elisabetta vous accueillent tous les jours sauf le mardi.

Tel. +39 0587 932367

Tel. +39 342 6771901

labottegadicanfreo@gmail.com

Manger à Buti :

L’Osteria Ribé :
https://business.facebook.com/osteria.ribe/

Tel. +39 333 929 4727

Tel. +39 333 929 4727

Visites :

  • Fabrique de la pasta Martelli, Lari
    https://www.famigliamartelli.it/
    La famille Martelli est fière de préciser que ce sont tous les jours les portes ouvertes chez eux. Car oui, il est possible de voir la fabrication de la pasta quand vous le désirez.
  • Chateau dei Vicari, Lari
    Toutes les informations pratiques sur le site : http://www.castellodilari.it/fr/
    L’entrée coûte 4 euros par personne.
  • Le temple de Minerve, Montefoscoli
    http://www.tempiodiminerva.com/
    Le temple peut être visité sur les jours, il suffit juste de passer un petit coup de téléphone avant pour réserver et qu’une guide vienne vous ouvrir les portes de la demeure. Du 1er avril au 7 octobre le temple est ouvert tous les dimanches de 16 à 19h. Mais l’exterieure est aussi mystérieux et son aire de pique-nique aménagée est accessibles à tous.
    Contact : cdbsnc@gmail.com Tel: +39 328 8325711
  • Musée de la ruralité
    https://www.museociviltacontadinamontefoscoli.it/
    Il vous suffit de passer là-encore un petit coup de téléphone à Riccardo qui propose la visite guidée gratuite. L’entrée est libre, mais comme tout musée, une petite contribution est la bienvenue pour permettre au comité de continuer à préserver les lieux. Le dimanche, les visites se font de 10:00 à 12:30 et de 15:30 à 19:30
    Tel: +39 320 0291217 (Riccardo)
  • Musée Piaggio, Pontedera
    https://www.museopiaggio.it/
    Ouvert du mardi au samedi, de 10:00 à 18:00
  • Musée du village et de l’ancienne Grapperia Morelli
    http://liquorimorelli.it/museo/
    Téléphonez à Andrea Fiore (votre loueur de Vespa) au : +39 392 2389986

Un grand merci à l’office de tourisme de la ville de Pontedera pour nous avoir invité à participer à ce blog tour en Valdera, ce fut une belle découverte :
https://www.comune.pontedera.pi.it/

Ciccia&Cerva - Auteur

Vous aimerez aussi

Commenter l'article

Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this